A
Actualités

Has-been : 10 expressions françaises à bannir définitivement de son vocabulaire

« Bon sang de bonsoir !« . Mon sang ne fait qu’un tour. Aurais-je bien entendu ? Notre belle langue française… Si riche et poétique. La France : patrie de l’Académie Française mais aussi du « On y go! ». Has-been, mais pourquoi ? On a tous quelqu’un dans notre entourage – qu’on aime plus ou moins, avouez-le – qui utilise encore ce genre d’expression passée de mode. Depuis trente ans. 

 

Petite liste d’expressions françaises qui n’ont plus lieu d’être mais qui, par je ne sais quel mystère, sont toujours utilisées, et de comment je vois les gens qui peuvent les sortir naturellement et, cela, dans n’importe quel contexte. Hommage à tout ces héros du quotidien. À tout les Hervé et les Patrick.

 

« En route, mauvaise troupe ! »

J’ai beau savoir que c’est un vers de Verlaine, cette expression a bien trop mal évolué au fil des années. Maintenant, c’est ce gentil tonton Roger qui nous en gratifie alors même qu’on monte dans sa Renault 19 vert bouteille ou blanc ambulance pour aller à Berck manger des frites.

 

« On y go ! »

C’est un peu la même rengaine, sauf qu’il y a même pas l’effort de culture et de poésie. Et puis, le « franglich » comme disent certains – les vieux – c’est passé de mode, ça aussi. Jackpot si la personne – votre père, probablement – rajoute un « gigot d’agneau » pour le fun, parce que, oui : les rimes c’est cool.

 

 

« Nom d’une pipe ! »

Bonus si la personne dit même « nom d’une pipe en bois ! ». Vous avez le droit de l’applaudir. Elle a sûrement besoin d’un peu d’amour et est probablement en fin de vie. C’est mal de juger.

 

 

« Comme un lundi »

Le lundi est déjà si détesté, pourquoi continuer de taper dessus ? Claude François chantait déjà son malheur des lundis pluvieux, on connait, pas besoin d’en faire une expression. Respectez-le un peu. Cloclo, pas le lundi.

 

Scroll Up