A
Actualités

Depuis l’été 2018, Jacques Chirac ne parle plus et ne reconnaît plus personne

Jacques Chirac : Jean-Louis Debré, très proche de l’ancien président depuis de nombreuses annés, partage ses confidences sur l’état de santé de ce dernier. Inquiet, il décrit un homme affaibli par la maladie et le décès de sa fille en 2016…

 

« Ça me fait mal de le voir comme ça »

 

Ce lundi 4 mars, Jean-Louis Debré s’est confié dans les pages du Monde sur la santé de l’ancien de chef de l’État. Âgé de 86 ans, Jacques Chirac serait extrêmement affaibli selon les dires de son ami. À tel point qu’il ne reconnaîtrait plus ses proches, ni sa propre personne…

À lire aussi : The Death List : la liste macabre des 50 personnalités qui pourraient mourir en 2019.

En effet, l’ancien ministre explique : « Je ne sais pas s’il me reconnaît, j’en ressors moralement épuisé, ça me fait mal de le voir comme ça, mais j’ai la faiblesse de penser que ma présence lui fait du bien. J’ai tellement d’affection pour lui, je serai là jusqu’au bout ».

D’après lui, Jacques Chirac reste inerte et silencieux dans son fauteuil à longueur de journée. Le dialogue est également devenu « impossible ». Pire encore, l’ancien président ne se reconnaît plus.

Il faut dire que son état de santé s’est dégradé au fil des années. Après un AVC en 2005, l’époux de Bernadette a violemment perdu sa fille Laurence des suites d’un malaise cardiaque. Un coup dur qu’il n’a toujours pas surmonté. Jean-Louis Debré confie : « Il aimait sa fille. Bien que malade, il a réalisé qu’elle était morte. Il n’aurait pas eu un tel chagrin s’il n’avait pas compris qu’il avait perdu un être cher. ».

Des nouvelles peu rassurantes…

Et vous, que pensez-vous de ces révélations ?

Scroll Up