A
Actualités

Paris : un enseignant viré suite à 69 plaintes d’étudiantes, les messages qu’il leur envoyait dévoilés

Paris : un enseignant de la faculté de droit d’Assas, chargé de TD, a été renvoyé suite à 69 plaintes déposées par des étudiantes. Le professeur a tenté de séduire avec un comportement et des messages insistants sur les réseaux sociaux.

À lire aussi : Il s’évade de prison grâce à son smartphone, découvrez comment

« Je suis heureuse de la savoir viré »

Monsieur B., professeur d’une des facultés de droit les plus prestigieuses de France, a été viré suite à 69 plaintes d’étudiantes. En poste depuis 3 ans, l’enseignant draguait ouvertement les étudiantes, majoritairement âgées de 18 à 20 ans, sur Instagram.

Sonia*, une étudiante de 19 ans, est soulagée de le savoir viré. « Je n’aurai plus à faire des détours dans les couloirs pour éviter de le croiser (…) Je ne suis pas la plus à plaindre, je n’ai reçu que 13 messages sur Instagram.« 

L’enseignant menait une véritable « chasse », selon l’une de ses collègues, à qui les étudiantes se sont confiées. L’homme contactait les jeunes femmes via les réseaux sociaux, plus particulièrement Instagram.

Florence, une autre de ses victimes, ignore complètement comment il l’a retrouvé sur Internet. « J’ai reçu une invitation d’un certain monsieur B. Je pensais que c’était un étudiant qui m’avait croisée lors de la présentation du cursus en amphi.«  Mais lorsqu’elle comprend qu’il s’agit en réalité d’un chargé de TD, c’est le choc. « Au partiel, je me suis aperçue qu’il surveillait mon amphi. Il rôdait autour de moi pendant que j’écrivais, j’ai été très décontenancée.« 

Le fameux Monsieur B, n’a pas souhaité s’exprimer pour le moment. Néanmoins, selon lui, il aurait « tous les éléments » pour prouver son innocence… 

Et vous, que pensez-vous de cette affaire ?

Scroll Up