A
Actualités

Une femme de 92 ans tue son fils car elle refuse d’aller en maison de retraite

Maison de retraite : on vous dévoilait les résultats de l’autopsie de la petite Maëlys qui remet en doute la version avancée par Nordahl Lelandais… Mais, maintenant, c’est de l’autre côté de l’Atlantique que le cauchemar prend place ! Aux États-Unis, une femme de 92 ans tue son fils car elle refuse d’aller en maison de retraite…

 

Un meurtre pour éviter la maison de retraite

 


 
On vous partageait les révélations bouleversantes de la mère de XXXTentacion, assassiné en pleine rue…
 
Mais, maintenant, c’est dans l’Arizona que l’on découvre une histoire des plus sordides ! Le 2 juillet dernier, une femme âgée de 92 ans a tué son fils. La raison ? Anna Mae Blessing n’aurait pas accepté la décision de son fils, 72 ans et vivant chez elle depuis 6 mois, qui voulait la placer en maison de retraite…
 
Selon la chaîne Fox 10 Phoenix, Anna Mae Blessing a fait usage de deux pistolets. Elle les aurait caché dans sa robe de chambre avant de s’en prendre à son fils à son entrée dans sa chambre.
 
Par la suite, elle aurait tenté de s’en prendre à la compagne de son fils à son tour… Mais, fort heureusement, cette dernière a réussi à contacter les secours à temps. Et, lorsqu’ils sont arrivés sur les lieux, les policiers ont demandé à Ana Mae Blessing de sortir de la maison. Chose qu’elle ne fera pas, les obligeant à entrer dans le domicile où ils la retrouvent assise dans son fauteuil, à côté du corps inanimé de son fils !
 
Après son arrestation, elle a fait part de son intention de se suicider, en prison ou non. Elle sera condamnée pour meurtre, agression aggravée à main armée et kidnapping. Et, ce, avec une caution s’élevant à 500 000 dollars !
 











Vous pourriez aimer aussi :
Scroll Up