A
Actualités

Vaimalama Chaves : volée par un drogué, le cambrioleur condamné

Vaimalama Chaves : en décembre dernier, elle devenait Miss France. Un rôle très important pour celle qui a été victime d’harcèlement scolaire durant son enfance. Depuis son élection, elle tente de faire passer des messages et se bat pour des causes qu’elle juge importantes. Si la jeune femme est très investie dans son rôle, elle fait aujourd’hui parler d’elle pour une autre raison… On vous explique tout !

 

Un vol de bijoux

 

Depuis qu’elle a été élue, Miss France 2019 fait l’unanimité. Mise à part sa beauté ensorcelante, Vaimalama Chaves a prouvé qu’elle avait beaucoup de caractère. Mais cette fois-ci, c’est à une affaire un peu particulière que la miss est mêlée. En effet, la jeune femme a été cambriolée il y a quelques mois et l’intrus s’est emparé d’un bien spécial…

À lire aussi : Vaimalama Chaves : taclée par Rachel Legrain-Trapani, elle réplique !

Pour bien comprendre, la situation il faut revenir quelques mois en arrière. Avant de devenir Miss France, Vaimalama Chaves a été élue Miss Thaiti. Ainsi, elle a reçu plusieurs lots de cadeaux. À commencer par un collier de 99 perles noires d’une valeur estimée entre 1,5 et 2 millions de francs Pacifique (soit 12 000 à 17 000 euros) selon le magazine l’Express. Peu de temps après, la jeune femme a été cambriolée. Le voleur s’est alors introduit chez elle pour s’emparer du précieux collier et tenter de le revendre.

Après des mois de suspens, le cambrioleur a enfin été jugé ce jeudi 21 février. Le jeune homme de 20 ans, connu pour sa consommation de drogues, a été condamné en comparution immédiate à Papeete à trois ans de prison dont deux ferme. Parmi les victimes, on retrouve Miss France mais pas seulement. En effet, le voleur serait l’auteur de 14 autres cambriolages dans la région. Une chose est sûre. Vaimalama Chaves peut aujourd’hui être tranquille, le délinquant ne risque pas de la cambrioler à nouveau.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Scroll Up