A
Actualités

Victime de violences conjugales, un homme poste les photos des sévices que lui faisait endurer sa femme

Violences conjugales : un jeune homme âgé de 23 ans a avoué être victime de violences conjugales depuis plusieurs années.
 

6 ans de violences conjugales

 
Alex Skeel a subi six années de violences conjugales. Après plusieurs années de souffrance, il a décidé de sortir du silence et de s’exprimer.

Sa compagne Jordan Worth, mère de ses deux enfants, lui faisait subir des actes d’une rare violence. Armée d’un poignard, d’un marteau, d’un couteau ou d’un tournevis, elle le frappait régulièrement. Elle lui jetait également de l’eau bouillante pendant qu’il dormait et l’obligeait à dormir par terre.

Après des années de calvaire, Alex a décidé de parler. Un agent de police s’est rendu sur les lieux. Il a retrouvé le jeune homme blessé devant des murs recouverts de sang.

À lire aussi : Il bat sa femme après avoir été pris en flagrant délit d’acte sexuel avec son chien

Pourquoi a-t-il gardé le silence aussi longtemps ? Le jeune homme explique qu’il a préféré se taire par amour pour sa compagne. De plus, il s’était retrouvé isolé suite aux nombreuses manipulations de la mère de ses enfants qui l’avait forcé à changer de numéro, l’avait éloigné de ses amis en créant un faux compte Facebook ou lui avait fait croire que son grand-père était mort.

Le jeune homme victime de violences conjugales a montré ses blessures sur une vidéo : « Ici ce sont des brûlures causées par de l’eau bouillante et sur mes jambes ce sont des marques de contusion et de coupure. Mes cicatrices racontent une histoire, celle-ci sur mon poignet a été causée par des coups de marteau. Ils m’ont ouvert le bras. Quand la police m’a récupéré je n’étais qu’à dix jours de la mort et beaucoup de personnes m’ont demandé pourquoi je n’avais rien fait ni rien dit, mais c’est tellement compliqué. J’étais amoureux de Jordan et ça m’a pris du temps de m’avouer et d’avoir le courage de comprendre qu’elle abusait de moi. » explique-t-il.

Nous espérons que la fin de ces violences signe le début d’une nouvelle vie heureuse pour le jeune homme.

Scroll Up