S
Stars

Kev Adams : « Il n’est pas drôle », il se fait clasher par la presse américaine

Kev Adams : on vous parlait de son geste généreux et tendre envers une fan handicapée puis aussi de la parodie de la bagarre entre Booba et Kaaris qu’il a réalisé avec Jamel Debbouze. Aujourd’hui c’est pour un tout autre sujet qu’on vous parle du comédien : la presse américaine le clash !
 

Une critique très virulente !

 

View this post on Instagram

J-2 🕌🧞‍♂️ #Alad2 #Le3octobre

A post shared by Kev Adams (@kevadams) on


 
On vous expliquait que Kev Adams s’était remis en couple avec la belle Iris Mittenaere  et leur complicité avérée fait beaucoup parler ! Cependant, tout n’est pas rose pour l’humoriste français qui s’est d’ailleurs exilé aux Etats-Unis !
 
Et pour cause, un journaliste américain du Hollywood Reporter s’est emporté à son sujet et n’a pas fini de le critiquer ! C’est après avoir visionné le dernier film de Kev Adams, Alad’2, qu’il a décidé de rédiger un article assez violent. Kev Adams devient alors pour quelques heures la risée du web !
 
L’affiche du film :
 


 
Le journaliste dézingue d’abord le film puisque, pour lui, il est possible de le regarder seulement « Dans un avion qui diffuse des films sur des écrans situés au-dessus de vos têtes et qu’il serait joué sans aucun son« . Cependant, il juge ce volet 2 légèrement meilleur au premier car « Cette fois le réalisateur a décidé de couper la plupart (si ce n’est l’ensemble) des blagues à connotation sexuelle » écrit-il.
 
Au sujet de Kev Adams, on peut lire : « Le problème principal, qui est identique à celui de toute la filmographie d’Adams (une douzaine de longs-métrages), est que l’acteur n’est tout simplement pas drôle. Il est peut-être sympathique auprès des jeunes Français en tant que marionnette aux cheveux vigoureusement gélifiés – ce qui semble être à la fois sa marque de fabrique et sa raison d’être. » Il se demande: « Pourquoi et comment ses films, qui sont tous mauvais, à l’exception de « Fiston », passable, ont-ils pu rapporter collectivement plus de 100 millions de dollars sur le territoire français ? Cela demeure un mystère, particulièrement dans un pays comme la France, qui paraît avoir inscrit le bon goût dans son code civil. »
 
En 2017 déjà, lors d’une interview accordée à Gala l’humouriste avait déclaré : « C’est un métier très dur, comme un concours de médecine en permanence: des places limitées, beaucoup de candidats, et même quand tu as une place, elle est remise en cause en permanence. J’essaie de toujours me projeter, penser à l’étape d’après.”
 
Plutôt violent !Et vous, qu’est-ce que vous en pensez ?

     
Vous pourriez aimer aussi :
Scroll Up