T
TV

Le jour où j’ai brûlé mon coeur : la vraie et bouleversante histoire qui a inspiré le téléfilm de TF1

Le jour où j’ai brûlé mon coeur : on vous racontait que la série Les nouvelles aventures de Sabrina risquait d’être assignée en justice… Cette fois, on vous parle d’un tout autre sujet. TF1 a diffusé ce lundi 5 novembre le téléfilm Le jour où j’ai brûlé mon cœur. Un téléfilm très touchant d’autant plus qu’il relate l’histoire vraie de Jonathan Destin.

 

L’histoire touchante de Jonathan Destin

 


 
Jonathan Destin a tenté de mettre fin à ses jours en s’immolant par le feu à cause du harcèlement scolaire dont il était victime.  C’est dans un livre publié en 2013 qu’il a raconté ce calvaire. Intitulé Condamné à me tuer, cet ouvrage retrace son douloureux passé. TF1 s’en est inspiré et a diffusé ce lundi 5 novembre le téléfilm intitulé Le jour où j’ai brûlé mon cœur.
 
C’est en 2005 que l’histoire commence. Alors qu’il est en CM2, Jonathan Destin commence à être la cible de ses camarades. Il doit faire face alors à leurs moqueries quotidiennes, aux insultes… Absolument tout y passe : son poids, ses vêtements, son nom… À cela s’ajoute les insultes et les coups. « Ça a duré 6 ans. J’ai été harcelé puis racketté après. Au départ, c’était des petites moqueries, des brimades, puis les coups ont commencé. Dès que je me coupais les cheveux, c’était des coups dans la tête. On se moquait de mon nom de famille aussi : « Ton destin c’est d’être gros ». Ça s’est accentué avec le temps » confie-t-il à LCI.
 
Mais Jonathan décide d’en finir avec tout ça. Le 8 février 2011, alors qu’il est chez lui à Marquette-les-Lille, il se renverse sur le corps une bouteille d’alcool à brûler. Dans son livre il explique : « Je me disais qu’avec toute la douleur que j’endurais, un feu qui dure quinze minutes, c’était ce qu’il me fallait. Je voulais faire vite. Disparaître en fumée ». Mais ça ne se passe pas comme prévu : la douleur intense est insupportable. Il décide donc de se jeter dans un canal afin de stopper le calvaire. C’est une femme qui passait par là qui va le sauver.
 

Deux années entières à l’hôpital

 
Brûlé à 72%, le jeune homme passera deux mois dans un coma artificiel. Depuis, il a vécu deux ans à l’hôpital et a subi une vingtaine d’opérations.
 

Jonathan Destin espère sensibiliser à travers ce film. Il aimerait que les écoliers victimes de harcèlement comprennent qu’elles doivent verbaliser. Pour lui, si on ne veut pas connaître son drame alors il faut absolument parler et se confier. D’ailleurs âgé aujourd’hui âgé de 23 ans, il est à la tête d’une association de soutien aux victimes de harcèlement scolaire qui lui permet d’accompagner d’autres jeunes pour les aider à sortir de leur situation. Et ce film, qui est d’utilité publique, pourra les aider dans leur reconstruction.
 
Quand nos confères de LCI lui demande s’il a un rêve aujourd’hui, le jeune homme répond : « Aujourd’hui, je rêve de prendre mon indépendance. Et d’avoir une vie normale : fonder une famille, avoir ma voiture, et me lever tous les jours pour aller au travail ».  On lui souhaite de réaliser tout ça.
 
Avec 6,3 millions de téléspectateurs, le téléfilm a connu un franc succès.
 


 
Les réactions ont été nombreuses sur Twitter :











Vous pourriez aimer aussi :
Scroll Up