Actu

Le 29 Juil 2020 à 10:36 par Louisa Haddad

Coronavirus : ces régions de France qui risquent le reconfinement

  1. Accueil
  2. Actu
  3. Coronavirus : ces régions de France qui risquent le reconfinement

Coronavirus : la circulation du coronavirus est de plus en plus active. Afin, d’empêcher une nouvelle vague, un reconfinement est tout à fait probable.

La circulation du coronavirus reprend

Nombreuses sont les personnalités à avoir été atteintes par le Covid-19 : à l’instar de Capucine Anav qui en a parlé ou encore Patrick Bruel qui a fait des révélations sur cette période difficile. La situation épidémique continue d’inquiéter les autorités sanitaires en France. Et pour cause, le mardi 28 juillet, la Direction Générale de Santé (DGS) a indiqué qu’il y avait eu 14 décès supplémentaires liés au coronavirus, portant le nombre total à 30 223. Dans son communiqué, la DGS a précisé : « La circulation virale est toujours soutenue en France. Le nombre de tests réalisés augmente depuis plusieurs semaines et frôle désormais les 500 000 par semaine, avec un taux de positivité à 1,3% ».

Lorsque le taux est supérieur à 1 cela indique qu’un malade contamine plus d’une personne. Ce qui augmente d’autant plus le nombre de cas total et peut conduire à cette deuxième vague tant attendue. À ce jour, il faut savoir que 127 clusters (donc regroupement d’au moins deux cas en même temps, dans le même endroit) sont en cours d’investigation. Le but étant de détecter le plus de malades possible et de les isoler afin qu’ils ne contaminent pas à leur tour d’autres personnes.

Un reconfinement par zones prévu

Mais le Premier ministre Jean Castex l’a confirmé : le gouvernement travaille actuellement sur « un plan de reconfinement par zones. » Tandis que la France a connu un gouffre financier du fait du premier confinement, hors de question de recommencer. « On ne va pas faire un éventuel reconfinement comme nous avions fait celui du mois de mars », a-t-il ainsi expliqué. La deuxième vague étant fortement redoutée, ils mettent tout en place pour contrôler la propagation du virus.

Le premier ministre explique donc qu’ils vont devoir cibler les zones où le virus circule le plus et ainsi confiner seulement ces endroits. Par ailleurs, toute une campagne de dépistage gratuite notamment sur l’Île-de-France et les Hauts de France va être mise en place. Si ce sont dans un premier temps 1,2 millions de personnes qui pourront en bénéficier, l’Assurance maladie souhaite la rendre possible dans tout le pays.

Et vous, qu’est-ce que vous en pensez ?