Actu

Le 12 Jan 2021 à 00:38 par Louisa Haddad

Covid-19 : la France vers un nouveau confinement ? Gabriel Attal prend la parole

  1. Accueil
  2. Actu
  3. Covid-19 : la France vers un nouveau confinement ? Gabriel Attal prend la parole

Covid-19 : l’épidémie ne cesse de prendre de l’ampleur en France alors beaucoup redoutent un troisième confinement. Gabriel Attal s’est exprimé sur ce sujet.

La France va-t-elle être reconfinée ?

Il y a quelques jours, Jean Castex ainsi qu’Olivier Véran ont pris la parole. Le but ? Évoquer la stratégie mise en place pour les prochaines semaines pour enrayer la propagation du virus. Le Ministre de la Santé, à la question d’un reconfinement possible, a répondu : « Si je vous disais, ‘nous ne reconfinerons pas’, c’est que je m’inclurais de fait dans la catégorie des prédictologues, dont vous savez que je ne fais pas partie. » Même s’il a expliqué que le deuxième confinement a été mis en place bien avant et que celui-ci s’est avéré être efficace.

En attendant, le gouvernement table sur un couvre-feu afin de stopper – ou du moins ralentir – l’épidémie. Si celui-ci avait été instauré à 20 heures il y a quelques semaines, certains départements sont passés à 18h. S’ils étaient une quinzaine dans un premier temps, aujourd’hui on en dénombre 25. Comme celui des Bouches-Du-Rhônes : une décision qui semble justifiée par la découverte de plusieurs cas de contaminations au nouveau variant dans la ville de Marseille.

Gabriel Attal s’exprime sur l’option d’un reconfinement

Ce lundi 11 décembre, Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, s’est exprimé au micro d’Europe 1. Et selon lui, le reconfinement n’est pourtant pas envisagé : « Nous suivons la situation avec beaucoup d’attention, nous avons toujours pris des décisions au jour le jour et à ce stade, il n’y a pas de reconfinement prévu. »

Selon lui, si nos voisins européens ont décidé de confiner leur population, c’est parce que l’épidémie y ferait plus de ravages. « On regarde ce qu’il se passe autour de nous, de nombreux voisins ont décidé de reconfiner, la circulation du virus chez nos voisins est deux à trois fois plus forte qu’en France. Il ne faut surtout pas baisser la garde. On continuera à prendre des mesures », a-t-il déclaré. Avant de poursuivre : « Les mois qui sont devant nous vont être des mois difficiles (…). L’année 2021 avec l’arrivée du vaccin nous permet d’espérer et le vaccin est une lumière au bout du tunnel ».

Regardez :

Par ailleurs, nous vous disions également que Mélanie Dedigama a annoncé, en larmes, être positive au Covid-19.