Actu

Le 19 Nov 2020 à 14:24 par Louisa Haddad

Covid-19 : une française contaminée 2 fois livre son témoignage

  1. Accueil
  2. Actu
  3. Covid-19 : une française contaminée 2 fois livre son témoignage

Covid-19 : il est possible d’être contaminé deux fois par le Covid-19. Et ce, une infirmière qui vient de vivre cette expérience a livré son témoignage.

Une française contaminée à deux reprises par le Covid-19

Alors qu’elle participait à La Bataille des Couples, Léana a dû quitter l’aventure. Et pour cause, celle qui avait révélé le montant de son salaire a été contaminée pour la seconde fois par le Covid-19. Elle avait alors déclaré sur son compte Snapchat : « On m’appelle pour me dire que j’ai le Covid ! Donc le Covid c’est comme un ex, il me suit ! Je n’en peux plus. Je l’ai eu en septembre, là je l’ai encore au mois de novembre. Ce n’est pas possible ».

Énervée, Léana a insisté : « On me dit t’as trois mois d’intervalle pour ne pas l’attraper et moi je l’attrape ! Pourtant j’ai fait attention, j’ai mis mon masque j’ai tout fait… Mais je l’attrape ! Je ne comprends pas il est dans mon corps le Covid ? Je suis en train de péter les plombs parce que je suis encore confinée une semaine. (…) Ce n’est pas normal en fait, ce n’est pas normal ! C’est quoi ? On a tous le Covid en fait ? » Il semblerait que malgré les croyances, on puisse l’avoir deux fois… Et ce au détriment des malades qui pensent être immunisés.

Un témoignage qui alerte sur la nécessité des gestes barrière

En effet, Alina Flatau, une infirmière qui vit à Strasbourg, s’est confiée sur le plateau de L’info du Vrai sur Canal+. La deuxième contamination, si deuxième contamination il y a, peut tout aussi être compliquée que la première. Alors qu’elle a eu le Covid-19 pour la première fois en avril, Alina Flatau est retombée malade en septembre. « C’était exactement pareil, les mêmes symptômes, la même fatigue, les mêmes maux de tête, les mêmes courbatures… Vraiment, le même tableau clinique qu’en avril, avec en plus de ça, à mi-parcours, la perte du goût et de l’odorat« , a-t-elle confié.

L’infirmière a ensuite rappelé qu’on ne sait pas combien de temps l’immunité dure. D’ailleurs, les scientifiques se demandent justement si une personne contaminée est réellement immunisée. « On ne sait pas combien de temps l’immunité va protéger. Je me retrouve à nouveau potentiellement exposée au risque de contamination », a ajouté Alina Flatau. Maintenant, une seule chose obsède les français : passer les fêtes de noël dans la sérénité la plus totale.

Heureusement, l’état prévoit une campagne de vaccination massive afin que l’épidémie touche enfin à sa fin.