Actu

Le 12 Fév 2021 à 11:54 par Samantha Martins

Covid-19 : va t-on passer les 20 prochaines années de notre vie confinés ?

  1. Accueil
  2. Actu
  3. Covid-19 : va t-on passer les 20 prochaines années de notre vie confinés ?

Plus d’un an après le début de la pandémie de Coronavirus, le rapport Vigie 2020 explore 16 scénarios de rupture d’ici les années 2040-2050.

De nouvelles maladies viendront après le Covid-19

Tour à tour confinés, déconfinés, soumis au couvre-feu (peut-être avancé à 16h durant les vacances scolaires), les populations du monde entier rêvent de retrouver l’insouciance d’avant COVID. Mais est-ce que cette possibilité est encore envisageable ?

D’après le rapport vigie 2020 de Futuribles, rien n’est moins sûr. Si le Coronavirus semble ne plus vouloir nous quitter, d’autres virus feront sans doute leur apparition dans les 20 prochaines années. D’autres pandémies nous menacent. “L’augmentation de la circulation et des contacts entre humains à l’échelle mondiale favorisent la multiplication et la circulation des virus », explique la chargée d’études à Futuribles, Marie Ségur.

D’autant que le réchauffement climatique ne fera qu’aggraver les risques d’apparition de nouvelles maladies. « À chaque degré supplémentaire, il y a un risque de prolifération d’espèces exogènes dans de nouveaux milieux. Elles vont être porteuses de maladies transmissibles à l’humain. » Et étant donné que les systèmes immunitaires ne sont pas adaptés, de nouvelles pandémies émergeront de la même manière que celle du Coronavirus.

« Le monde connaîtra d’autres virus, de nature différente, plus contagieux, plus mortels, explique Cécile Desaunay, directrice d’études à Futuribles. Le Covid-19 touche surtout des personnes fragilisées, ce qui n’était pas le cas de la grippe espagnole, par exemple, qui touchait aussi des publics jeunes ». Et comme si ce n’était pas assez, plusieurs pandémies pourraient sévir à travers le monde en même temps.

Vers un confinement de plusieurs années ?

Face à ce constat, on peut se demander si nous sommes condamnés à vivre confiner les 20 prochaines années. « Dans un contexte de crises sanitaires répétées, il est possible de voir s’instituer durablement les mesures sanitaires mises en œuvre par les gouvernements au premier semestre 2020 » est-il inscrit dans le rapport.

« Je ne suis pas sûre que le confinement puisse s’instituer de manière aussi régulière parce qu’il peut y avoir une saturation trop importante. On n’est pas fait pour vivre dans cette situation » explique Marie Ségur.

D’autant que les troubles anxieux et dépressifs ont déjà atteint un niveau critique parmi les 18-25 ans. « Ce sont les conséquences sociales et humaines qu’on va traîner le plus longtemps, développe Cécile Désaunay. Bien plus longtemps que la crise sanitaire en tant que telle. » En attendant, vous pourrez bientôt passer un test COVID-19 grâce à votre smartphone. Tandis que les écoles pourraient bien fermer leurs portes durant 1 mois très prochainement.