Actu

Le 19 Juin 2020 à 09:15 par Khaoula Belkacemi

Édouard Philippe : sa barbe blanchie, le Premier ministre se confie sur sa maladie

  1. Accueil
  2. Actu
  3. Édouard Philippe : sa barbe blanchie, le Premier ministre se confie sur sa maladie

Il semblerait qu’Édouard Philippe souffre d’une maladie assez spéciale, le vitiligo. Le premier ministre a décidé de se livrer dessus pour la première fois lors d’une interview pour le magazine Paris Match. On vous raconte !

Les célébrités se livrent sur les maladies dont elles souffrent

Ce n’est désormais plus un tabou ! Ces derniers mois, en plein confinement, plusieurs célébrités ont pris la parole pour parler des maladies dont elles souffrent, afin d’ouvrir les yeux au monde sur leur souffrance et l’importance de se battre. Nous nous rappelons par exemple d’Enora Malagré qui avait fait des déclarations bouleversantes sur son combat contre l’endométriose.  Ou encore Lady Gaga qui se livrait sur ses problèmes de dépression clinique.

Il y a peu, Dakota Johnson, la célèbre actrice de la saga Fifty Shades of Grey,  s’était livrée sur sa lutte contre la dépression. La jeune femme avait alors déclaré en souffrir depuis le début de son adolescence. Elle s’était alors confiée au magazine Marie Claire. La belle commençait : « Je pense constamment à l’état du monde en ce moment. Ça me tient éveillé la nuit, toute la nuit, tous les soirs… Mon cerveau va dans des endroits sombres et fous…«

Avant d’ajouter : « Je lutte contre la dépression depuis que je suis jeune, depuis que j’ai 14 ou 15 ans. C’est avec ce moment-là, avec l’aide de professionnels que je me suis dit : ‘Oh, c’est une chose dans laquelle je peux tomber.’ Mais j’ai appris à trouver ça beau, car ça m’aide à ressentir le monde. J’imagine que j’ai beaucoup de complexités, mais elles ne sortent pas de moi. Je n’en fait pas le problème de quelqu’un d’autre. »

Édouard Philippe se livre sur sa maladie pour Paris Match

Souvent questionné sur sa barbe blanche, et les traces qu’il a sur le visage, Édouard Philippe a décidé de se livrer sur cette maladie qui lui cause ces petits défauts esthétiques.

En plein dans la préparation du deuxième tour des élections municipales, le premier ministre a souhaité prendre le temps de répondre à la question que beaucoup se posent : de quoi souffre le premier ministre ? Et c’est avec beaucoup d’amusement, selon le magazine, que ce dernier s’est livré. 

Celui qui a pris la décision d’accélérer le déconfinement souffrirait alors de vitiligo . « C’est une maladie – un vitiligo – sans gravité, ni douloureuse ni contagieuse » disait-il. Cette maladie ne serait en rien dangereuse, mais causerait de la dépigmentation au niveau de la peau, et causerait tout simplement des tâches sans grande gravité. De quoi rassurer les Français qui commençaient à se poser quelques questions.