Actu

Le 03 Août 2020 à 12:07 par Samantha Martins

Fort Boyard : Hugo Clément a demandé à la production d’arrêter l’utilisation d’animaux

  1. Accueil
  2. Actu
  3. Fort Boyard : Hugo Clément a demandé à la production d’arrêter l’utilisation d’animaux

Fort Boyard : le journaliste engagé participait à l’émission Fort Boyard pour l’association Matelots de la Vie. Militant pour le droit des animaux, il refuse de prendre part aux épreuves mettant en scène des animaux captifs.

Hugo Clément demande à Fort Boyard une émission sans animaux

Il y a deux ans, le journaliste participait pour la première fois au jeu de France 2. C’était également la première fois qu’il faisait la rencontre de l’ex Miss France, Alexandra Rosenfeld. Deux ans plus tard, ils filent tous les deux le parfait amour et sont même les parents d’une petite fille nommée Jim. 

Ancien chroniqueur pour l’émission Quotidien, Hugo Clément milite pour de nombreuses causes que ce soit la défense des animaux ou de l’environnement. Lors de sa première participation, il avait déjà fait part à la production de son refus de réaliser des épreuves mettant en scène des animaux. De retour sur le fort cette année avec sa femme, il réitère sa demande et va même plus loin !

Samedi 1er août, les téléspectateurs ont pu voir Hugo Clément et Alexandra Rosenfeld dans l’épisode inédit de Fort Boyard diffusé sur France 2. Quelques heures avant sa diffusion, le père de famille a tenu à rappeler ses engagements sur son compte Instagram. Ainsi, il a également fait savoir qu’il avait demandé à la production d’envisager un jeu sans aucun animal sauvage.

À lire aussi, Capucine Anav : le visage tuméfié, elle se souviendra de son passage dans Fort Boyard.

Hugo Clément ne participe pas aux épreuves avec des animaux

« Comme lors de ma première participation il y a deux ans, j’ai refusé de prendre part aux épreuves impliquant des animaux. Vous connaissez mes convictions à ce sujet : je suis farouchement opposé à la captivité d’animaux sauvages dans un but de divertissement, comme c’est le cas sur le Fort » a-t-il écrit sur Instagram sous une cliché de lui et de sa femme.

Selon lui, « des tigres n’ont rien à faire derrière des barreaux au milieu de l’océan. » De même que « des reptiles ou les insectes ne sont pas des objets avec lesquels [il a] envie de jouer. » On pourrait alors se demander pourquoi le journaliste a accepté de participer à l’émission.

La réponse est très simple : « Vous le savez, avec le @referendum_animaux, nous proposons d’interdire les spectacles avec animaux sauvages. Dans leur forme actuelle, certaines épreuves de Fort Boyard seraient concernées. Sans attendre le référendum, je milite activement pour obtenir un Fort Boyard sans animaux le plus rapidement possible. J’ai fait part de ce souhait à la production. Nous n’avons pas besoin d’animaux pour faire une super émission de télévision. » Une idée qui conviendrait parfaitement aux internautes d’après les nombreuses réactions.

À lire aussi, « Il est insupportable ! » : Capucine Anav se lâche sur Cyril Gossbo, nouveau personnage de Fort Boyard et Claude (Koh-Lanta) partant pour incarner un personnage dans Fort Boyard.

View this post on Instagram

Ce soir, je serai dans Fort Boyard avec @alexandrarosenfeld, @flopeyre @arianemassenet et @geremycredeville ! Nous allons tenter de remporter la plus grosse somme possible pour aider la formidable association « Les matelots de la vie », qui emmène des enfants guéris de graves maladies faire de la voile. Les enfants encore hospitalisés, eux, participent aux aventures de leurs copains à distance, en attendant de pouvoir prendre la mer. Pour découvrir leur boulot et les aider si vous le souhaitez, rendez-vous sur : www.matelots-vie.com Comme lors de ma première participation il y a deux ans, j’ai refusé de prendre part aux épreuves impliquant des animaux. Vous connaissez mes convictions à ce sujet : je suis farouchement opposé à la captivité d’animaux sauvages dans un but de divertissement, comme c’est le cas sur le Fort. Des tigres n’ont rien à faire derrière des barreaux au milieu de l’océan et les reptiles ou les insectes ne sont pas des objets avec lesquels j’ai envie de jouer. A l’occasion de ma participation, j’ai pu mettre ce problème en lumière dans la presse et le débat a été ouvert. Vous le savez, avec le @referendum_animaux, nous proposons d'interdire les spectacles avec animaux sauvages. Dans leur forme actuelle, certaines épreuves de Fort Boyard seraient concernées. Sans attendre le référendum, je milite activement pour obtenir un Fort Boyard sans animaux le plus rapidement possible. J’ai fait part de ce souhait à la production. Nous n’avons pas besoin d’animaux pour faire une super émission de télévision. Sinon, vous pensez qu’Alex, qui a une peur bleue du vide, acceptera de sauter ? 😬😨 Réponse à 21h sur @france2 😁

A post shared by Hugo Clément (@hugoclementk) on