Actu

Le 31 Oct 2019 à 12:41 par Louisa Haddad

Instagram interdit des contenus incitant au suicide

  1. Accueil
  2. Actu
  3. Instagram interdit des contenus incitant au suicide

Instagram : Instagram procède à quelques changements. Et c’est dans ce sens que le réseau souhaite interdire les dessins et les contenus fictifs susceptibles d’inciter au suicide. On vous dit tout !

Instagram condamne l’incitation au suicide

D’abord, Instagram a annoncé vouloir interdire les filtres « chirurgie esthétique » pour lutter contre les complexes. Car, en effet, outre les effets marrants, on a pu voir se développer de nombreux filtres « chirurgie esthétique » qui permettent d’obtenir une bouche plus pulpeuse, des traits plus fins ou encore des yeux plus grands. Malheureusement, cette tendance a fait naître un nouveau phénomène plutôt inquiétant… En effet, aux Etats-Unis notamment, certains américains ont demandé à se faire opérer pour ressembler… à leurs filtres Snapchat !

Le réseau social a donc pris les devants et décidé de faire de ce problème son nouveau combat. Instagram ne souhaite plus participer à cette création de nouveaux complexes et souhaite avant tout offrir une expérience positive à ses utilisateurs. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il avait déjà décidé il y a quelques mois de supprimer les compteurs de likes et de vues, générant une véritable obsession pour certains Instagrameurs.

Instagram interdit les contenus qui incitent les utilisateurs au suicide

Cette fois, le réseau social de photos et de vidéos de Facebook, veut interdire les dessins et les contenus fictifs susceptibles d’encourager au suicide. Ce choix est en partie lié à l’Anglaise Molly Russell, qui s’est suicidée à 14 ans en novembre 2017, après avoir consulté beaucoup de contenus liés à l’automutilation et au suicide sur Instagram. Son père s’était alors largement mobilisé pour faire bouger les lignes jusqu’à ce que le PDG d’Instagram annonce sur son blog un changement de politique. Sûrement aussi un besoin de redorer son image.

«Nous n’autoriserons plus de représentations fictives d’automutilation ou de suicide sur Instagram, telles que des dessins ou du contenu de films ou de bandes dessinées», a déclaré le patron d’Instagram, Adam Mosseri, sur son blog. «Nous retirerons également les images qui ne montrent pas (directement) l’automutilation ou le suicide mais sont relatives aux matériaux ou méthodes s’y associant», a-t-il ajouté. Dorénavant, tous les contenus figuratifs sont donc aussi interdits. C’est à dire les dessins, les films mais également les BD. L’entreprise a pour ambition de s’attarder en particulier sur le bien-être de ses usagers.

Et vous, qu’est-ce que vous en pensez ?