Actu

Le 23 Juin 2020 à 19:57 par Khaoula Belkacemi

Jazz (JLC Family) : elle se montre méfiante d’Anaïs Camizuli et Sarah Fraisou, et se livre sur la JLC Agency

  1. Accueil
  2. Actu
  3. Jazz (JLC Family) : elle se montre méfiante d’Anaïs Camizuli et Sarah Fraisou, et se livre sur la JLC Agency

Depuis peu, des rumeurs courent autour du scandale de l’agence We Events et Wesley. Certains internautes pensent que la JLC family serait sur le point de créer sa propre agence, la JLC Agency avec Nadé et Marc Blata. Jazz a décidé de prendre la parole afin de s’expliquer. On vous raconte !

Jazz menace de quitter l’agence We Events si certaines candidates reviennent

Dès que le scandale Wesley a éclaté, plusieurs candidats de télé-réalité ont décidé de quitter l’agence We Events. Nous vous en parlions dans un article précédant.

Si certains internautes pensent que la JLC Family serait liée ainsi que Nadé et Marc Blata à ce scandale, Jazz a décidé de prendre la parole afin de mettre fin à toutes les rumeurs. Elle décide alors de commencer par expliquer les raisons pour lesquelles elle a rejoint l’agence We Events : « Il y a un an, mon producteur a lancé mon émission sur ma famille, la JLC Family. C’est monsieur HProd et il a racheté les parts de We Events avec Arthur. Il était donc normal que je signe dans son agence, car il me rend encore plus populaire. Si Les Marseillais sont tous chez Magali Berdah c’est qu’ils sont bien avec elle, mais aussi parce que Magali est associée à Banijay et W9. » 

Celle qui se faisait tacler il y a peu par Shanna tenait ensuite à donner les raisons pour lesquelles elle pourrait quitter l’agence afin de créer la sienne, et ce serait le retour des candidates qui sont partis. Elle pointe alors directement du doigt Anaïs Camizuli et Sarah Fraisou : « La base de notre vie, de notre culture, c’est être multi-couleurs. Alors quoi faire après ce drame ? Chez We Events, il n’y a pas que Wesley. Donc tout le monde va manger pour son erreur ? La solution était que Wesley quitte son poste de lui-même. Aujourd’hui, il n’est plus le directeur. Mon producteur n’a rien fait, Arthur n’a rien de mal, ni les autres personnes de l’équipe. (…) S’il faut, on ouvre notre propre agence, la JLC Agency, on va gérer des petits et gros influenceurs. Mais en attendant, je respecte mon contrat avec We Events. Anaïs et Sarah Fraisou sont parties par conviction et elles feront plus d’oseille. Mais si j’apprends qu’après la guerre elles reviennent, je me barre ! Si on se fout de ma g*uele, si les influenceuses ou Wesley reviennent, on s’en va.

Jazz met les choses au clair concernant le JLC Agency

Peu de temps après le tacle lancé par Jazz, Anaïs Camizuli a décidé de prendre la parole sur les réseaux sociaux. Elle disait alors : « Jazz a parlé de moi concernant l’affaire We Events. Je l’ai tout de suite appelée, car je n’ai pas envie de passer pour la dinde ! Je n’ai de compte à rendre à personne et je n’ai pas besoin de m’afficher sur les réseaux. Ceux qui parlent en mon nom, ne le faites plus ou appelez-moi. »

Jazz quant à elle a décidé de mettre les choses au clair par rapport à Nadé et Marc Blata. Celle qui taclait Nabilla sur les réseaux souhaite mettre fin aux rumeurs qui voudraient que la JLC family et le couple Blata seraient associés dans l’agence : « Je ne veux pas qu’on invente des fausses rumeurs sur moi. Depuis que Laurent a sorti la blague de la JLC Agency, beaucoup de gens et d’influenceurs nous contactent. Mais il n’y a rien qui est fait ! Deuxième chose, avec toute l’amitié que j’ai pour Nadé et Marc Blata, je ne vais pas du tout m’associer avec eux pour la JLC Agency. L’agence porte mon nom et j’ai les influenceurs et les marques. C’est une fausse rumeur ! Mais si un jour ça sort, ce sera en famille avec Laurent et ma sœur Eva. Je n’ai besoin de personne pour investir de l’argent ! »

À lire aussi, Jazz (JLC Family) : elle tacle Jessica et Thibault et les accuse de les avoir à nouveau copiés