Actu

Le 13 Jan 2021 à 12:30 par Louisa Haddad

Le variant anglais du Covid-19 est déjà présent dans plusieurs départements français

  1. Accueil
  2. Actu
  3. Le variant anglais du Covid-19 est déjà présent dans plusieurs départements français

Covid-19 : à son tour, la France est touchée par le variante anglais du Covid-19. Les cas suspects se multiplient et cela qui inquiète les médecins.

Le variant anglais du Covid-19 présent en France

Le gouvernement est sur le qui vive. Et pour cause : le tant redouté variant anglais du Covid-19 est désormais en France. Ce qui le contraint à prendre de nouvelles décisions, aussi difficiles soient-elles. La stratégie mise en place doit être le plus efficace possible afin que l’épidémie ne devienne pas incontrôlable. Ce mercredi, un conseil se réunit afin de réfléchir à la mise en place d’un couvre-feu ou d’un reconfinement. Pour le moment, il semblerait que trois pistes soient envisagées cette fois.

La première étant de soumettre la France entière à un couvre-feu à 18heures. Car à l’heure actuelle seuls 25 département y sont soumis. Il y a également la possibilité d’un couvre-feu à  18 heures en semaine et un confinement durant le weekend qui est étudié. Enfin, la décision la plus dure à prendre serait celle qui envisage un reconfinement de toute la population. Toutefois, Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, avait bien insisté sur le fait que le confinement ne serait utilisé qu’en tout dernier recours. « Nous suivons la situation avec beaucoup d’attention, nous avons toujours pris des décisions au jour le jour et à ce stade, il n’y a pas de reconfinement prévu. (…) Il ne faut surtout pas baisser la garde. On continuera à prendre des mesures» avait-il déclaré.

L’épidémie de Covid-19 prend une nouvelle fois de l’ampleur

Mais il va falloir agir vite et être efficace si on ne veut pas voir les hôpitaux en tension. Et voir, par conséquent, le nombre de morts augmentait. En France, on compte à présent « au moins six clusters » différents à cause du variant britannique. À Marseille, au sein d’une même famille, huit personnes ont été contaminées par le variant B.1.1.7, aussi appelé VOC 202012/01. Dans les Hauts-de-Seine, dans le Loiret, en Eure-et-Loire ou encore dans les Hautes-Alpes, des cas ont aussi été identifiés. Fin décembre 2020, selon BFM, deux personnes travaillant dans le domaine médical à Lille ont également été contaminées.

Parmi toutes ces personnes, certaines ne sont jamais allées au Royaume-Uni ce qui prouve que ce variant est déjà bien installé dans notre pays. Plusieurs cas positifs sont en étude actuellement afin de savoir si eux aussi sont contaminés par le variant VOC 202012/01. Le professeur Arnaud Fontanet a confié à BFM que les résultats sont attendus « en milieu de semaine ». Le gouvernement va devoir prendre des décisions très rapidement.

Par ailleurs, nous vous disions que