Actu

Le 12 Jan 2021 à 11:16 par Louisa Haddad

Loire-Atlantique : un jeune homme de 21 ans décède lors de son dîner d’anniversaire en famille

  1. Accueil
  2. Actu
  3. Loire-Atlantique : un jeune homme de 21 ans décède lors de son dîner d’anniversaire en famille

Loire-Atlantique : ce vendredi 8 janvier 2021, une bagarre a éclaté lors d’un dîner d’anniversaire dans la ville d’Issé, dans le Loire-Atlantique. Un jeune homme est décédé des suites d’une attaque au couteau.

Un jeune homme de 21 ans décède le soir de son anniversaire

Le vendredi 8 janvier, une bagarre a éclaté en fin de soirée dans la ville d’Issée qui se situe dans la Loire-Atlantique. Plus précisément à l’entrée de celle-ci, rue des Peupliers. Un homme de 39 ans a été transporté au CHU de Nantes par les pompiers. Un autre de 19 ans, plus légèrement touché, a été transporté au centre hospitalier de Chateaubriand, dans lequel deux femmes, la mère et la compagne de la victime, « choquées psychologiquement » ont été emmenées. Mais surtout un jeune homme de 21 ans est mort.

C’était l’anniversaire de sa mère et celui-ci était organisé au domicile de cette dernière. Elle y vit avec son conjoint. Lors de cette soirée : son fils de 21 ans et sa chérie sont présents et un autre couple sont présents. À la fin de la soirée, un voisin âgé de 37 ans tente de s’incruster. Très alcoolisé, il est renvoyé chez lui. Sauf que cela ne lui plait et l’homme retourne chez lui chercher des couteaux.

Il a subi une attaque au couteau

Alors, depuis le jardin, il a balancé quelques insultes. Ses interlocuteurs ont décidé d’aller le rejoindre afin de discuter avec lui. C’est à ce moment-là qu’il leur met des coups de couteau : dont un à la cuisse du jeune homme de 21 ans. Son artère fémorale est sectionnée. Victime d’une hémorragie, il décède sur place.

Les gendarmes sont arrivés sur le lieu du drame, peu avant minuit. Ils ont pu interpeller le voisin et l’ont placé dans la foulée en garde à vue et ce à Chateaubriant. Il a ensuite déferré au parquet de Nantes, dimanche après-midi, pour homicide volontaire et violences avec arme. Selon le capitaine Gilles Maurer, commandant de la compagnie de Châteaubriant, a déclaré : « Les personnes impliquées n’étaient pas connues de nos services. Tous les témoins seront entendus pour préciser les circonstances de cette agression. »

Par ailleurs, nous vous disions qu’une jeune femme a violemment été agressée par 8 personnes dans le RER A mais aussi que six proches de Delphine Jubillar avait pris une décision forte suite à sa disparition et nous vous confions le témoignage d’une rescapée du Bataclan.