Actu

Le 01 Nov 2020 à 16:01 par Lina Madad

Nîmes : un commerçant interdit l’accès à son magasin aux femmes voilées

  1. Accueil
  2. Actu
  3. Nîmes : un commerçant interdit l’accès à son magasin aux femmes voilées

Nîmes : le propriétaire d’un magasin franchisé Casino a décidé d’en interdire l’accès à toutes les femmes voilées. Le groupe Casino a fermé l’enseigne, et le parquet a ouvert une enquête.

Il interdit l’accès à son magasin aux femmes voilées

L’insécurité gagne du terrain en France depuis ses quelques mois. Tout a débuté lors du terrible meurtre de l’enseignant Samuel Paty, égorgé par un élève radicalisé. Ses élèves, dont Clémence, 13 ans, se rappellent de lui comme d’un enseignant hors paire: « Il faisait des blagues. Il était très impliqué dans ses cours. Et parlait avec beaucoup de joie ». Une autre de ses anciennes élèves confirme : « Il voulait vraiment nous apprendre des choses. De temps en temps, on faisait des débats, on parlait » 

Cet enseignant d’histoire géographie passionné par son métier, avait ouvert le débat sur les caricatures de Charlie Hebdo. Cela n’avait pas plu à un parent d’élèves, qui a souhaité porter plainte, et qui a publié des posts à l’encontre de Samuel Paty. Vendredi 16 Octobre, un élève radicalisé l’égorge à la sortie de l’école… Cette situation a provoqué l’indignation de la France entière jusqu’à Nimes, où un commerçant a pris une mesure plutôt extrême.

Casino ferme son magasin et le parquet de Nîmes ouvre une enquête

Il semblerait que ce qui s’est passé à Nîmes soit lié à ce contexte inquiétant. Quelques jours après l’attentat au couteau à Nice, un commerçant a posté un communiqué sur la devanture de son magasin. Sur celui-ci on pouvait lire : « À compter de ce jour, toute personne voilée ne sera pas autorisée à rentrer dans le magasin. » selon Midi Libre. Suite aux nombreuses plaintes déposées, le procureur de Nîmes a annoncé l’ouverture d’une enquête pour refus illicite de vente et discrimination.

Quant au Groupe Casino qui franchise le magasin, il en a ordonné la fermeture, et a publié un communiqué.  « Ce franchisé, qui n’est pas salarié du groupe, a procédé à un affichage dans sa boutique, sur lequel il mentionne que « toute personne voilée ne sera autorisée à rentrer dans le magasin », confirme-t-on. Cet affichage a été relayé sur les réseaux sociaux. Les enseignes Casino ne sauraient tolérer de tels propos, et condamnent fermement cet acte, qui va à l’encontre de leurs valeurs. Les enseignes Casino ont pour vocation de répondre aux attentes de tous leurs clients, dans le respect de la loi qui garantit le libre accès. »

Par ailleurs, nous vous rapportions le témoignage d’un ami de Victorine, qui était l’un des derniers à la voir avant son meurtre.