Actu

Le 05 Jan 2021 à 10:16 par Louisa Haddad

Paiements par carte bleue sur Internet : ce qui change depuis le 1er janvier 2021

  1. Accueil
  2. Actu
  3. Paiements par carte bleue sur Internet : ce qui change depuis le 1er janvier 2021

Paiements par carte bleue sur Internet : à partir du 1 janvier 2021, les règles ont changé concernant les paiements par carte bleue. Et ce, dans le but de lutter contre la fraude.

Une nouvelle réglementation autour des paiements par carte bleue

Comme chaque année, le 1er janvier rime avec nouvelles réglementations. Cette fois, le gouvernement a tablé sur la protection des consommateurs. Notamment ceux qui paient régulièrement des achats en ligne. Il faut savoir que ce ne sont pas moins de 70 milliards de paiements qui sont effectués chaque année en Europe. Billets d’avion, vêtements, livres, électroménager : tout y passe.  Ou alors des voyages à Bali comme pour cet enfant.

Toutefois, cela n’est pas aussi simple qu’un clic. Quand un consommateur passe à l’acte, cela mobilise énormément de données sur la toile. Comme l’expliquent nos confrères de LCI, les informations sont envoyées à la banque de l’acheteur mais aussi auprès d’un prestataire de paiements et l’entreprise qui gère la carte bleue (Visa ou MasterCard). Ces trois acteurs signent l’accord du paiement. Cependant, il se peut que des problèmes techniques apparaissent.

Ce qui change avec les paiements par carte bleue sur Internet

Cela ne va pas aller en s’arrangeant puisque depuis ce début d’année, l’Autorité bancaire européenne (ABE) complexifie encore un peu plus les règles du commerce en ligne. Avant, l’authentification sur internet était fortement conseillée : désormais, la deuxième directive sur les services de paiements en ligne (DSP2) rend celle-ci obligatoire. Comment ? Comme jusqu’ici, avec un mot de passe, un téléphone portable et une empreinte digitale (ou la reconnaissance faciale). Chose que les vendeurs redoutent fortement.

En effet, ces derniers craignent que cela prenne beaucoup trop de temps et forcent leurs clients à abandonner les transactions. C’est pour cela que des entrepreneurs travaillent sur des solutions qui faciliteraient ces paiements. Tout en gardant évidemment ces mesures de sécurité, qui sont de toute façon imposées par la loi. Red Charai, cofondateur de Fintecteur a expliqué : « Au moment de régler ses achats sur Internet, le consommateur va sélectionner ‘payer par virement instantané’ donc il ne va pas utiliser la carte bleue. Il va simplement choisir le logo de sa banque. L’argent va du compte de l’acheteur au compte du site web directement sans passer par personne. Il n’y a plus d’intermédiaire du tout ». Simple, rapide et efficace !

Et vous, consommez-vous directement en ligne ?

On vous parlait également de mais aussi du gagnant du jackpot des 200 millions d’euros qui va ‘jouer au Père Noël’ mais aussi de la troisième vague de covid-19 à laquelle espère échapper la France.