Actu

Le 21 Juin 2020 à 21:03 par Louisa Haddad

Polémique dans le monde de la télé-réalité : les influenceurs qui quittent l’agence We Events

  1. Accueil
  2. Actu
  3. Polémique dans le monde de la télé-réalité : les influenceurs qui quittent l’agence We Events

We Events : suite aux publications choquantes de Wesley Nakache qui ont refait surface sur Twitter, de nombreux influenceurs ont décidé de rompre leurs contrats.

Wesley Nakkache a tenu des propos choquants

Cela fait maintenant quelques jours que l’affaire fait trembler la toile : Wesley Nakache, fondateur de l’agence We Events a tenu des propos racistes et islamophobes sur les réseaux sociaux. Accablé de toutes parts, ce dernier a alors pris la décision de se retirer de sa société. Mais Wesley a également tenu à s’excuser auprès des internautes et de toux ceux qu’il aurait pu heurter.

« Ces publications sont en totale opposition avec les valeurs que j’ai toujours défendues. Elles sont contraires à mes engagements. Je les regrette et les condamne fermement. Même si elles sont très anciennes et ont été tenues en dehors de mon cadre professionnel, j’ai choisi, pour protéger les équipes de ma société, de me mettre en retrait. (…) Je suis meurtri d’avoir blessé ceux que j’aime tant. La honte m’accable. J’ai dit quelque chose d’aussi choquant qu’inacceptable et je m’en excuse », a-t-il écrit dans un communiqué.

Les influeneurs quittent We Events

Cependant, bien qu’il se soit excusé, de nombreux influenceurs – choqués par ces propos – ont décidé de quitter l’agence. La polémique étant de plus en plus importante, certains considèrent qu’ils ne souhaitent plus être associés à l’image de We Events. Sarah Fraisou – qui a fait une déclaration incompréhensible selon ses abonnés – a écrit  : « Depuis plusieurs heures des propos à l’encontre de mes principes ont été tenus. Je vous écris afin de vous annoncer officiellement ma rupture de contrat avec l’agence We Events. » De son côté, Anaïs Camizuli a pris exactement la même décision. Celle qui a fait une jolie déclaration à son mari s’est exprimée sur Instagram : « Après avoir vu, de mes propres yeux, les publications et les propos inadmissibles qui vont totalement à l’encontre de mes principes et de mes valeurs, je ne peux vous cacher que j’ai eu un entretien téléphonique avec les personnes concernées et j’ai pris la décision de quitter l’agence We Events car je ne peux aucunement cautionner ni même participer à ce qui est en train de se passer. Le cœur et l’humain avant tout… »

Jazz, en revanche, ne compte pas quitter l’agence. La cheffe de la JLC Family – qui a adressé un tacle à Nabilla – a écrit : « On n’a pas voulu quitter We Events, les marques avec lesquelles on travaille, il y a des Français, des renois, des asiatiques, des chrétiens, des juifs et toutes ces marques, on s’est engagé à travailler avec. On ne peut pas pénaliser We Events, les influenceurs et toutes les marques qui ont des contrats avec eux. Et on ne peut pas non plus faire comme si de rien n’était. (…) On a donc décidé de se dire que Wesley a demandé pardon. C’est inexcusable mais je sais qui il est aujourd’hui et il n’est pas la même personne ».

Et vous qu’en pensez-vous ?