Actu

Le 13 Jan 2021 à 10:25 par Louisa Haddad

Reconfinement, couvre-feu national à 18h… Les 3 pistes envisagées

  1. Accueil
  2. Actu
  3. Reconfinement, couvre-feu national à 18h… Les 3 pistes envisagées

Covid-19 : le variant britannique est arrivé sur le territoire Français et le gouvernement a décidé de mettre les bouchées doubles pour enrayer la propagation du virus. Quelles sont donc les prochaines étapes ?

Plusieurs pistes envisagées pour contrer l’épidémie de Covid-19

Lors de la conférence de presse tenue par Jean Castex ce jeudi 7 janvier, le Premier ministre a fait le point sur les mesures à venir et notamment sur le couvre-feu. Tandis que 15 départements dans l’Est de la France ont déjà vu leur couvre-feu avancé à 18 heures depuis le 2 janvier dernier, 10 départements supplémentaires ont été soumis à celui-ci.

Le couvre-feu avancé dépend principalement du taux d’incidence sur les territoires concernés, autrement dit le nombre de nouveaux cas de Covid-19 sur 100 000 habitants les 7 derniers jours. Pour éviter le couvre-feu à 18 heures, le taux d’incidence doit être inférieur à 200 cas. Malheureusement de plus en plus de communes ont vu leur taux d’incidence explosé. Ce qui mène le gouvernement à réfléchir sur une nouvelle stratégie. D’autant plus que la variant britannique est désormais sur notre territoire et que le nombre de contaminés continue d’accroitre.

Reconfinement ou couvre-feu avancé dans toute la France ?

Si des clusters apparaissent dans toute la France, il est donc temps de poursuivre la stratégie afin d’éviter les nouvelles contaminations. Ainsi, ce mercredi un conseil se réunit pour en parler. Il semblerait que trois pistes soient envisagées cette fois. La première étant de soumettre la France entière à un couvre-feu à 18heures. Autre piste probable : un couvre-feu à  18 heures en semaine et un confinement durant le weekend. 

Enfin, le reconfinement général est l’une des options. Soit partiel c’est-à-dire pour quelques régions, soit pour toute la population. Les écoles pourraient rester ouvertes tandis que les commerces non-essentiels fermeraient leurs portes. Cependant, Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, avait bien insisté sur le fait que le confinement ne serait utilisé qu’en tout dernier recours. « Nous suivons la situation avec beaucoup d’attention, nous avons toujours pris des décisions au jour le jour et à ce stade, il n’y a pas de reconfinement prévu. (…) Il ne faut surtout pas baisser la garde. On continuera à prendre des mesures», avait-il déclaré.

Par ailleurs, nous vous dévoilions le témoignage du père d’un bébé de 18 jours touché par le Covid.