Actu

Le 30 Oct 2020 à 22:07 par Louisa Haddad

Reconfinement : la liste des déplacements autorisés à condition d’avoir une attestation ou un justificatif

  1. Accueil
  2. Actu
  3. Reconfinement : la liste des déplacements autorisés à condition d’avoir une attestation ou un justificatif

Reconfinement : le Premier Ministre a détaillé les conditions du confinement le jeudi 29 octobre. Parmi celles-ci, l’attestation de déplacement qui fait son retour mais avec quelques nouveautés. Notamment parce que plusieurs lieux resteront cette fois ouverts.

Les déplacements autorisés pendant le confinement

Nous vous le disions, après avoir annoncé un reconfinement national, le gouvernement a mis en place des attestations. En effet, comme lors du premier confinement, chaque citoyen qui doit sortir de chez lui, doit pouvoir le justifier. Et cela se fait par le biais d’une attestation à remplir. La grande différence c’est qu’il y a trois formulaires différents. Le premier formulaire est celui qu’on a tous utilisé lors du premier confinement : l’attestation de déplacement dérogatoire.

La seconde attestation était également disponible au printemps : elle est utilisable pour les déplacements professionnels. Si vous avez un contrôle, il faudra présenter un justificatif signé et tamponné par votre employeur. En revanche, vu que « Les crèches, les écoles, les collèges et les lycées demeureront ouverts avec des protocoles sanitaires renforcés », une nouvelle attestation a vu le jour : celle pour les trajets scolaires. Les parents devront la présenter en cas de contrôle sur le chemin de l’école ou de la crèche.

La liste des déplacements autorisés annoncée par Jean Castex

Néanmoins, dans quelle mesure peut-on sortir ? Quels sont les déplacements autorisés ? D’après Jean Castex, qui s’est adressé aux Français ce jeudi 29 octobre, tous ceux qui ne pourront jouir du télétravail, pourront se rendre sur le lieu de travail. Aussi, on peut aller à une formation, à un concours académique ou encore faire ses courses. Aller voir un médecin, porter assistance à une personne vulnérable et garder un enfant sont aussi autorisés.

Autres motifs valables pour se déplacer : une convocation judiciaire ou la participation à une mission d’intérêt général. Enfin, les promenades et activités physiques de plein air et individuelles « durant une heure, et dans un rayon d’un kilomètre autour du domicile » sont aussi permises.  Cette fois, de nombreux commerces comme les opticiens restent ouverts mais aussi les parcs, les forêts et les plages. Heureusement, car selon certains experts, ce confinement pourrait durer bien plus longtemps que prévu.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Par ailleurs, nous vous parlions de Kim Glow qui est candidate à la présidentielle et a présenté ses premières mesures déconcertantes.