Actu

Le 09 Oct 2020 à 17:43 par Samantha Martins

Seine-Saint-Denis : de la cocaïne retrouvée dans une école maternelle, 2 enfants hospitalisés

  1. Accueil
  2. Actu
  3. Seine-Saint-Denis : de la cocaïne retrouvée dans une école maternelle, 2 enfants hospitalisés

Ce qui s’est déroulé récemment dans la cour de récréation d’une école en Seine-Saint-Denis n’est malheureusement pas un cas isolé. Six enfants ont joué avec un petit pochon de cocaïne.

Six enfants jouent avec de la cocaïne

Jeudi, deux enfants ont été brièvement hospitalisés. Ceux-ci ont été trouvés en train de jouer avec un « petit pochon » de cocaïne dans la cour de récréation de leur école ainsi qu’à l’intérieur d’une salle de l’établissement. L’information a été révélée par le Point, puis confirmée par l’AFP de sources concordantes.

Une source policière leur a confié que six enfants avaient joué avec de la cocaïne qu’ils ont portée à leur bouche. Intercepté par un membre du personnel de l’établissement scolaire, le pochon a ensuite été jeté dans une poubelle. Un « petit ballotin d’un gramme de cocaïne maximum. » « On ne sait pas encore si la drogue était cachée ou si elle a été apportée de l’extérieur par un élève » a ajouté la même source.

Deux des enfants ont ensuite été brièvement hospitalisés, manifestant des « symptômes de consommation de cocaïne » tels que les « pupilles dilatées. » Après un examen, ils ont quitté l’hôpital le jeudi soir comme l’a indiqué l’AFP. Rolain Cranoly, maire de la ville condamne fermement l’individu qui a introduit cette substance illicite dans l’établissement scolaire. « Je condamne avec la plus grande fermeté l’idée que quelqu’un ai pu pénétrer au sein d’un établissement scolaire avec en possession de la cocaïne » a-t-il déclaré.

De la cocaïne introduite dans une école en Seine-Saint-Denis

Pour le moment, le parquet de Bobigny n’a pas répondu à l’appel de l’AFP. C’est la sûreté territoriale qui a repris l’enquête. Ce n’est pas la première fois que de la drogue a été trouvé dans une école. En 2018, pas moins de cent kilos de cannabis avait été découverts à Bezons, dans le Val-d’Oise.

En avril dernier, on vous parlait même de ce professeur japonais qui faisait fabriquer de la MDMA à ses élèves. Onze de ses étudiants auraient préparé de la drogue pour lui. Bien qu’il n’ait pas nié les faits, il a assuré que ces cours étaient uniquement à but pédagogique. Il va sans dire que la consommation de drogue, d’autant plus à un très jeune âge est dévastateur. En témoigne le avant/après de cette ancienne addict à la méthamphétamine ou encore la transformation radicale de cette mère de famille.