Actu

Le 02 Nov 2020 à 13:51 par Louisa Haddad

Une femme sans masque lui crache dessus dans le bus, il l’éjecte sur le trottoir

  1. Accueil
  2. Actu
  3. Une femme sans masque lui crache dessus dans le bus, il l’éjecte sur le trottoir

Covid-19 : une scène non anodine s’est produite dans un bus : un homme a reproché à une femme de ne pas porter de masque. Cette dernière lui aurait répondu en lui crachant dessus.

Un homme alerte une femme qui ne porte pas de masque

La pandémie de Covid-19 repart à la hausse dans le monde entier. Afin de contrer celle-ci, dans de nombreux pays le masque a été rendu obligatoire notamment dans les lieux publics tels que les transports publics. Par ailleurs, comme en France, on peut voir que le confinement est également une option prise par les gouvernement.

D’ailleurs, une questions s’impose chez beaucoup : va-t-on pouvoir fêter Noël ? En France, de nombreux experts s’accordent à le dire : le reconfinement va sûrement durer plus longtemps que les quatre semaine initialement prévues. Mais ce contexte anxiogène favorise les comportements déviants. En effet, la peur et la colère sont des sentiments très présents en ce moment et cela favorise les disputes.

La femme crache sur l’homme

Comme lorsque cette femme a sorti son mètre afin de faire respecter la distance d’un mètre aux gens autour d’elle. Cette fois, c’est au Canada qu’une scène violente a eu lieu dans un bus. Les faits ont eu lieu le 22 octobre dernier dans un bus “TranksLink” dans la ville de Vancouver. Un homme a reproché à une femme de ne pas porter de masque. En effet, celui-ci est obligatoire dans les transports en commun. Dans la foulée, en guise de réponse, la femme lui a craché dessus. L’homme a alors éjecté la femme du bus qui s’est retrouvée par terre.

Regardez :

Sur Twitter, les réactions ont été nombreuses : « C’est méchant de se faire cracher dessus, surtout en période de Covid-19. Qu’est-ce qui ne va pas avec ces gens ? Ce mec aurait dû appeler la police et l’inculper », « Oui il ne faut pas être violent envers une femme. Mais dans cette situation, je ne le blâmerais pas« , « Difficile de défendre cette femme. Ce crachat était une attaque. Elle a été la première à attaquer », « Pourquoi a-t-elle été autorisée à monter dans les transports en commun sans masque? Cracher sur quelqu’un est une agression et elle méritait d’être jetée. La vie de cet homme est peut-être en danger ». Certains en revanche condamnent fermement le fait que l’homme ait pu la frapper.

Et vous, qu’est-ce que vous en pensez ?

Par ailleurs, on vous racontait qu’en Italie un professeur avait giflé un élève après que celui-ci ait refusé de porter un masque.