Actu

Le 02 Fév 2021 à 22:36 par Louisa Haddad

Variants du Covid-19 : le nouveau protocole sanitaire pour les établissement scolaires

  1. Accueil
  2. Actu
  3. Variants du Covid-19 : le nouveau protocole sanitaire pour les établissement scolaires

Variants du Covid-19 : le protocole sanitaire a été renforcé dans les écoles françaises. Le but ? Éviter la propagation des variants du Covid-19.

Le ministère de l’éducation demande aux établissements scolaires plus de fermeté

Les français ont évité de justesse un reconfinement. D’après Jean Castex, le gouvernement a encore une chance avant de choisir cette option. Mais, il n’a pas hésité à renforcer les mesures déjà prises. Ainsi, toute entrée ou toute sortie du territoire, en provenance ou à destination, d’un pays hors UE est désormais interdite sauf pour motif impérieux. Les centres commerciaux de plus de 20 000 mètres carré ont dû fermer leurs portes mais aussi le télétravail doit être la priorité désormais.

Toutefois, le gouvernement prépare quand même plusieurs scénarios dont celui d’un confinement hybride. Celui-ci sous-entendrait que les écoles resteraient ouvertes même si les vacances pourraient être prolongées. Les commerces ne seraient pas fermés, mais il y aurait la mise en place de jauges restreintes, prise de rendez-vous ou encore des horaires moins étendus. En effet, les variants inquiètent énormément les responsables politiques et ils sont prêts à tout faire pour éviter leur propagation.

Un nouveau protocole sanitaire pour les écoles

Pour ce faire, les écoles vont jouer un rôle important. Afin de ne pas les refermer, le ministère de l’Éducation nationale a demandé à ce qu’un protocole sanitaire strict soit mis en place. Si jusqu’ici il fallait que trois personnes soient contaminées pour que la classe ferme, désormais il ne faudra qu’un seul cas de variant anglais – et que cela concerne un enseignant ou un élève. En cas de doute, et en attendant le résultat, la fermeture de la classe doit se faire « au cas par cas ». Dans tous les cas, la fermeture entraînera une opération de dépistage de toute l’école – et ce de la primaire au lycée.

Concernant les écoles maternelle : il suffit désormais d’un seul cas confirmé pour que tous les élèves soient considérés comme cas contact. Pour le personnel encadrant, il est considéré comme cas contact quand il y a trois cas positifs (dans la mesure où eux portent des masques). Aussi, chaque heure, les classes devront être aérées et ce durant quelques minutes. Enfin, d’ici le 8 février, il faudra deux mètres de distance entre chaque élève à la cantine. De plus, ils devront garder leurs masques un maximum, hormis lorsqu’ils consommeront leur repas. Les tables devront êtres désinfectées après chaque service – ou au mieux, après chaque repas. Quelque soit le niveau, tous devront porter des masques chirurgicaux d’ici le 8 février.

Par ailleurs, nous vous disions que les restaurants qui restent ouverts seront privés du fond de solidarité.