Actu

Le 13 Jan 2021 à 10:29 par Louisa Haddad

WhatsApp : les nouvelles règles de l’appli provoquent un tollé

  1. Accueil
  2. Actu
  3. WhatsApp : les nouvelles règles de l’appli provoquent un tollé

WhatsApp : à partir du 8 février, les utilisateurs de WhatsApp devront partager une partie de leurs données personnelles avec le géant Facebook. Ce qui a fortement agacé les internautes.

De nombreux utilisateurs quittent WhatsApp

On vous parle du nouveau mode de Netflix qui a fait grincer des dents les abonnés de la plateforme. Cette fois, c’est WhatsApp qui fait réagir. Le groupe Facebook, via sa filiale WhatsApp, va obliger les milliards d’utilisateurs de WhatsApp à livrer certaines de leurs données personnelles et ce dans un but commercial. En effet, l’application permettrait à Facebook de récupérer les données sur la base du volontariat. Sauf qu’à partir du 8 février prochain, cela deviendra totalement obligatoire. Sinon l’accès à l’application sera supprimé.

Plusieurs données sont partagées avec Facebook : le numéro de téléphone de l’utilisateur, les données “de transaction”, ou encore l’adresse IP, permettant en partie de localiser l’utilisateur. De plus, d’autres explications ne sont pas claires. Car WhatsApp indique partager “des informations liées à des services”, “des informations sur la façon” dont ses utilisateurs interagissent “avec d’autres, y compris des entreprises”, ou encore “des informations” sur leurs appareils mobiles.

L’application va partager les informations personnelles avec des entreprises

Le groupe Facebook pourrait utiliser cette application pour que les entreprises communiquent avec leurs clients. Et cela pourrait rapporter beaucoup d’argent. Les entreprises pourraient donc payer pour avoir des informations privées. « Nous cherchons des moyens de développer une entreprise viable. Par exemple, comme précédemment annoncé, nous cherchons des moyens permettant aux personnes et aux entreprises de communiquer entre elles via WhatsApp » précise l’entreprise sur son site. Les utilisateurs, forcément, ont fait savoir sur les réseaux sociaux que c’était inacceptable. D’autant plus que Whatsapp n’exclut pas de partager ces données – par exemple dans le but d’afficher des publicités ciblées.

Niamh Sweeney, en charge des affaires publiques de la plateforme, a tenu à rassurer les internautes : « Si, à l’avenir, nous décidons de partager de telles données avec les Entités Facebook à cette fin (à des fins d’affichage de publicité ciblée, NDLR), nous conclurons d’abord un accord avec le commissaire irlandais (WhatsApp est basée en Irlande pour ses activités européennes, ndlr) chargé de la protection des données afin d’établir un mécanisme qui permette une telle utilisation ».

Et vous, pensez-vous quitter cette application ?

Par ailleurs, nous vous partagions l’histoire qui se cache derrière l’emblématique ‘TOUDOUM’ de Netflix mais aussi que Maeva Ghennam positive au Covid-19 a expliqué pourquoi elle a menti.