People

Le 24 Août 2020 à 20:03 par Louisa Haddad

Miss France 2021 : Miss Guadeloupe disqualifiée pour des photos « osées », Sylvie Tellier explique son exclusion

  1. Accueil
  2. People
  3. Mannequin & Miss
  4. Miss France 2021 : Miss Guadeloupe disqualifiée pour des photos « osées », Sylvie Tellier explique son exclusion

Miss France 2021 : une candidate au titre de Miss Guadeloupe a été disqualifiée après avoir posé dénudée contre le cancer du sein. La directrice du comité France, Sylvie Tellier, a pris la parole.

Une candidate écartée de la compétition

Cela a provoqué un tollé sur la toile : l’exclusion d’Anaëlle Guimbi, 20 ans, une des six prétendantes à l’écharpe de Miss Guadeloupe 2020. La compétition a eu lieu vendredi soir et elle n’a donc pu s’y présenter. La raison ? Une série de trois photos sur lesquels la jeune femme pose seins nus. Enfin pas totalement, car ils sont dissimulés par de la peinture. Elle a pourtant fait cela pour la bonne cause. En effet, ces clichés font partie d’une opération de sensibilisation de la dernière édition « d’octobre rose », visant à faire de la prévention contre le cancer du sein.

« Malheureusement cette magnifique aventure qu’es Miss Guadeloupe s’arrête ici pour moi. En effet, les photos que vous voyez ici s’avèrent être contraires aux valeurs de Miss France« , a déclaré la jeune femme sur son compte Twitter. Toutefois, si elle comprend et accepte les règles, elle affirme qu’elle continuera, quoiqu’il lui en coûte, de défendre des valeurs qui lui sont chères. De nombreux soutiens se sont alors manifestés sur la toile.

Sylvie Tellier explique l’exclusion d’Anaëlle Guimbi

Comme Alexandra Rosenfeld (dont le chéri a demandé à la production de Fort Boyard de ne plus utiliser d’animaux) qui a écrit, également sur Twitter : « Tout mon soutien à la belle Anaëlle Guimbi, candidate à Miss Guadeloupe 2020, évincée de la compétition pour avoir posé « dénudée ». La photo en question ? Un beau cliché où on ne distingue quasiment rien, réalisé pour soutenir une campagne d’information sur le cancer du sein ». De son côté, Sylvie Tellier a justifié cette exclusion.

Celle qui s’est faite lyncher sur la toile suite à un placement de produit a publié un communiqué ce samedi 22 août auprès de l’AFP : « Le comité Miss Guadeloupe a reçu une dénonciation concernant les photos de cette jeune femme. Et même s’il est évident que ces photos n’ont rien d’obscène ou d’érotique, nous avons appliqué le règlement pour éviter toute procédure à l’encontre de l’association de Guadeloupe« . Cependant, la directrice du comité affirme être « désolée et attristée » par la disqualification de cette candidate. Mais si effectivement les photos d’Anaëlle Guimbi ne sont pas vulgaires, il a fallu faire respecter le règlement. On peut lire : « La cause est belle mais on ne peut pas faire d’exception ».

Par ailleurs, on vous disait que les reines de beauté étaient en deuil, suite au décès de l’ex-Miss France Claudine Cassereau.

Et vous, qu’est-ce que vous en pensez ?