People

Le 21 Mar 2020 à 00:07 par Samantha Martins

Alvaro Morte (La Casa de Papel) : ses aveux touchants à propos de son cancer

  1. Accueil
  2. People
  3. Télé Réalité
  4. Alvaro Morte (La Casa de Papel) : ses aveux touchants à propos de son cancer

Alvaro Morte (La Casa de Papel) : le Professeur a bien failli ne jamais connaître le succès qu’il rencontre aujourd’hui. À 30 ans, l’acteur espagnol était atteint d’un cancer de la jambe gauche qui aurait pu lui coûter la vie.

Alvaro Morte était atteint d’un cancer

Le cancer est une maladie qui n’épargne personne. Douloureuse pour les patients comme pour leurs proches, il s’agit d’un combat quotidien. Dernièrement, Sandrine, une candidate de 4 mariages pour une lune de miel s’est éteinte. Atteinte d’un cancer depuis plus de deux ans, son mari David a annoncé son décès le 16 mars 2020. « Cela fait deux ans et demi qu’elle se battait tous les jours pour vaincre cette maladie qui l’a malheureusement emportée beaucoup trop tôt. »

De son côté, Jean-Pierre Pernault a récemment fait des confidences très cash et intimes sur son cancer de la prostate. « Je suis allé voir un urologue. On a toujours peur, on se dit “qu’est ce qu’il va faire ?” Eh bien il vous met tout simplement un doigt, excusez-moi. Ensuite ils m’ont dit que j’avais un cancer. Je suis resté à l’hôpital une quinzaine de jours, parce que l’opération est lourde » avait-il raconté sur France Inter. Pris à temps grâce à ce dépistage, Jean-Pierre Pernault est désormais guéri.

Les médecins n’en espéraient pas tant pour Alvaro Morte, l’interprète du Professeur dans la Casa de Papel. En effet, l’acteur espagnol a lui aussi survécu au cancer.

Alvaro Morte n’avait plus que trois mois à vivre

À l’age de 30 ans, les médecins découvrent une tumeur cancérigène à la jambe gauche d’Alvaro Morte. Ils annonçaient alors au jeune homme seulement trois mois à vivre.

Mais l’acteur était bien décidé à ne pas se laisser abattre ! Dans une interview donnée à Revista Cocktail en 2019, Alvaro Morte faisait des révélations sur la maladie. « Au début, je pensais que j’allais mourir, qu’ils allaient me couper la jambe… Mais rien ne s’est passé. Mais à ce moment là, je me disais si je meurs dans trois mois, est-ce que je peux le faire calmement ? Est-ce que j’ai respecté les gens qui m’entourent et qui m’aiment ? Est-ce que j’ai été fidèle à mes principes ? »

Finalement, Alvaro Morte a bien eu raison de s’accrocher à la vie. Désormais adulé par le monde entier pour son rôle dans la Casa de Papel, il a aujourd’hui une santé de fer ! Malheureusement, ce n’est pas le cas de Shannen Doherty