People

Le 20 Oct 2020 à 07:58 par Louisa Haddad

Anaïs Camizuli : séparée du père de sa fille, elle raconte

  1. Accueil
  2. People
  3. Télé Réalité
  4. Anaïs Camizuli : séparée du père de sa fille, elle raconte

Anaïs Camizuli : l’ex-candidate de télé-réalité a annoncé sur la toile qu’elle avait mis fin à son mariage. Une décision mûrement réfléchie qu’elle a tenu à partager.

Anaïs Camizuli a mis fin à son mariage

En 2018, Anaïs Camizuli annonçait qu’elle se séparait de Sultan, son mari. « Triste… Une page qui se tourne. Je vous annonce aujourd’hui la fin d’une histoire, à laquelle j’ai cru durant ces deux dernières années… Soultoine et moi avons divorcé, nous nous sommes séparés d’un commun accord, nous reprenons nos vies à présent, chacun de notre côté. L’amour ne fait pas tout, nous avons préféré nous séparer avant qu’un enfant n’ait à en souffrir. Je vous prierai de respecter notre décision, déjà bien difficile à vivre », écrivait-elle.

Finalement, ils avaient pris la décision de se donner une seconde chance. Après avoir eu une petite fille, Kessi, Anaïs Camizuli et Sultan ont finalement décidé de se séparer définitivement. C’est sur son compte Instagram que la jeune maman l’a annoncé : « Alors oui, comme vous vous en doutez depuis un moment, je suis séparée de mon ex-mari. Depuis presque trois mois, nous avons pris d’un commun accord la décision de se séparer. Une décision difficile certes, mais qui à l’heure d’aujourd’hui est plus facile pour nous, car on s’entend bien mieux« .

« Occupez-vous de vos couples »

Néanmoins, les deux ex s’entendent bien et ne souhaitent pas se faire la guerre vis-à-vis de leur fille. Comme Anaïs l’assure, leur fille « est très heureuse comme ça ». Puis, elle a ajouté : « Nous lui avons expliqué la situation. Il reste le père de ma fille et nous sommes liés à vie pour notre petite merveille. Donc comme deux adultes, nous nous souhaitons mutuellement du bonheur. Nos chemins se séparent parce que le destin en a décidé ainsi« .

Sur son compte Snapchat, Anaïs Camizuli a donné plus de détails. « Pour les petites langues de vieilles (pour rester polie) de Marseille : occupez-vous de vos couples en carton, des caleçons sales de vos maris et des culottes sales de vos femmes. Quand vous aurez le courage de prendre la décision qu’on a prise, vous pourrez l’ouvrir. En attendant, vous n’avez pas le droit à la parole les cocues. Pendant quatre ans avec mon ex-mari, il y a eu du respect. On se sépare parce qu’il n’y a plus d’amour. Alors, avant de critiquer ou de donner des leçons de vie, regardez-vous dans un miroir ».

Pour plus de détails, cliquez sur notre player ci-dessus.

Et vous, que pensez-vous des propos d’Anaïs ?