People

Le 19 Fév 2021 à 22:00 par Louisa Haddad

Caroline Receveur : l’influenceuse visée par le fisc français

  1. Accueil
  2. People
  3. Télé Réalité
  4. Caroline Receveur : l’influenceuse visée par le fisc français

Caroline Receveur : le fisc français s’intéresse de près aux activités de Caroline Receveur. Plus particulièrement, à ses entreprises basées au Royaume-Uni.

Caroline Receveur dans le viseur du fisc

On a connu Caroline Receveur dans Secret Story. Après cela, elle a fait quelques tournages mais elle a décidé de s’écarter de la télé-réalité pour mener à bien sa carrière d’influenceuse. En 2014, elle se lance dans l’aventure de l’entrepreneuriat avec sa marque de thé, Wander Tea. Aujourd’hui, elle est à la tête de deux autres sociétés, Recc Paris (que Lily Collins a porté sur elle) et Osée Beauté. Mais en Septembre 2019 : le fisc français débarquait au domicile de Caroline Receveur ainsi que dans ses bureaux pour des perquisitions.

L’influenceuse a décidé de les contester devant la justice. Cependant, selon Gotham City et Le Monde, la cour d’appel a jugé ces perquisitions tout à fait légales le 10 février dernier. Le problème ? Sa société Island Keys, qui gère notamment les ventes de Wander Tea, est basée au Royaume-Uni. Sauf que Caroline n’a aucun employé, ni même actif physique sur place. On peut lire dans la décision de la cour d’appel de Paris : « le siège social de la société Island Keys Ltd serait situé (…) à une adresse regroupant un grand nombre de sociétés (…) et ne semblerait pas disposer de moyens humains et matériels suffisants pour exercer une activité conforme à son objet social ».

Les entreprises de Caroline Receveur passées au crible

Le fisc a ajouté : « D’autres recherches laisseraient apparaître que [l’ancien compagnon de Caroline Receveur, Valentin Lucas], résident français, interviendrait en qualité d’associé et de directeur administratif et financier de la société de droit britannique Island Keys Ltd et engagerait cette dernière par la signature de contrats en France où il y disposerait d’une adresse depuis 2017 ». Par ailleurs, c’est un centre de logistique à Val-de-Reuil, dans l’Eure, qui traite les commandes. Et les factures d’Island Keys mentionnent la TVA française. Problème : la société ne fait pas de déclaration de TVA. Par conséquent, elle ne la reverse pas au service des impôts français.

Une autre de ses sociétés a interpellé le fisc français. il s’agissait de Caroline Receveur Ltd. Celle-ci sert à l’influenceuse pour signer ses contrats de mannequinat et ses partenariats. Dans son enquête, le fisc a noté « qu’à compter de 2018 [cette société] serait présumée exercer son activité en France sans souscrire les déclarations fiscales afférentes ». Ses avocats insistent sur le fait que celle qui a été accusée d’inciter à la maigreur a vécu au Royaume-Uni à partir de 2014, bien qu’elle soit revenue en France en 2018 pour accoucher à la clinique La Muette.

Ses avocats sur le qui-vive

D’ailleurs, ils ont précisé que ces informations étaient de notoriété publique. « Mme Receveur a spontanément fait sa déclaration relative à l’impôt sur le revenu afférent à l’année 2018. D’ailleurs, l’ensemble de ces faits est de notoriété publique, de par sa large exposition médiatique. Dès lors, en l’absence d’une quelconque “permanence” dans ce retour ponctuel pour des raisons médicales en France, aucune présomption d’établissement stable ne pouvait être sérieusement retenue » peut-on lire dans Gotham City.

De plus, ses avocats ont également rappelé que les exercices 2017 et 2018 étaient déficitaires. La société de Caroline Receveur n’aurait donc pas payé d’impôt quand bien même elle les aurait déclarés en France. Toutefois, ces arguments n’ont pas convaincu la cour d’appel de Paris. Celle-ci a noté que l’épouse d’Hugo Philip : « dispose depuis le 9 janvier 2018 d’une adresse parisienne, qu’elle dispose de plusieurs comptes bancaires à cette adresse, qu’il résulte de l’acte de naissance de son fils que le domicile des parents est une adresse française ». Par ailleurs, « le jour des visites domiciliaires inopinées du 19 septembre 2019, Mme Receveur et son mari étaient présents à leur domicile parisien ». Depuis, elle a déménagé à Dubaï comme bon nombre d’influenceurs.

Et vous, qu’est-ce que vous en pensez ?

Par ailleurs, nous vous disions qu’Hugo Philip avait expliqué leur choix de vie.