People

Le 10 Déc 2019 à 15:57 par Soukaina Hafdane

Enora Malagré « détruite » par un pervers narcissique pendant cinq ans, elle raconte

  1. Accueil
  2. People
  3. Télé Réalité
  4. Enora Malagré « détruite » par un pervers narcissique pendant cinq ans, elle raconte

Enora Malagré: elle se dit « détruite » par un pervers narcissique, l’animatrice raconte son combat sur un plateau télé et recommande un bon cadeau de noël.

Enora Malagré, une femme aux opinions fortes

Enora Malagré se présente comme une femme forte et libre. Elle n’a aucun tabou et se confie sur ses pratiques sexuelles sans gêne. Elle racontait que la série Sex and the City lui avait permis de s’ouvrir sexuellement : « montré que la masturbation féminine était nécessaire et normale. Grâce à une réplique culte de Samantha (‘Je couche avec un type dont le foutre a un goût bizarre’) « . Enora Malagré a donc découvert de nouveaux plaisirs sexuels grâce à la série culte.

La jeune femme qui n’avait pas apprécié que Cyril Hanouna doute de son futur à la télé a récemment déclaré être prête à tout pour être maman : « J’aimerais bien avoir des enfants. J’essaie de faire en sorte de pouvoir en avoir, au maximum. Je donne tout. J’aimerais bien en avoir avant la quarantaine, parce qu’au bout d’un moment, c’est de plus en plus compliqué. Puis, moi j’ai l’endométriose » disait-elle.

Enora Malagré  5 ans face à un pervers narcissique

C’est sur C8 ce samedi 7 sur le plateau de De quoi j’me mêle que Enora Malagré a mis en avant la bande dessiné  » Tant pis pour l’amour  » de Sophie Lambda. Elle a alors fait le lien douloureux entre son histoire et la bande dessinée : « Ça a été très douloureux pour moi de lire cette BD parce que j’ai vécu exactement cette histoire. Une histoire dont je me suis défait il n’y a pas si longtemps. Moi ça m’a aidé (…) à comprendre certaines choses sur cette histoire que j’avais vécue. C’était mon point de repère. Ça m’a mis face à mon déni de l’époque« .

La belle blonde a qualifié la bande dessiné de «  salvatrice  » : « Je pense que c’est un cadeau de Noël formidable pour vos ados parce que moi j’aurais bien aimé qu’on m’offre ça à 15, 16 ans pour éviter la personne qui a détruit ma vie pendant 5 ans « . Ce livre serait pour elle une bonne manière de faire la différence entre un « connard » et un « pervers narcissique ».

Savez-vous faire la différence ? Si non, pensez-vous mettre cette bande dessiné sur votre wish list?