People

Le 19 Nov 2020 à 12:15 par Khaoula Belkacemi

Jessica Thivenin : une vidéo d’elle grondant son fils lui vaut une pluie de critiques

  1. Accueil
  2. People
  3. Télé Réalité
  4. Jessica Thivenin : une vidéo d’elle grondant son fils lui vaut une pluie de critiques

Peu après avoir publié une vidéo sur les réseaux où on voit Maylone pleurer après qu’elle l’ait grondé, Jessica Thivenin prend la parole et pousse un gros coup de gueule contre ceux qui l’accusent de maltraiter son fils.

Jessica partage une vidéo d’elle grondant son fils

Il y a peu, Jessica Thivenin (qui selon Manon et Julien Tanti leur aurait fait des horreurs) a publié une vidéo de son fils Maylone. Dans celle-ci, on peut voir le petit garçon pleurer après que sa maman lui ait interdit de toucher le sapin. Cependant, certains internautes n’ont pas hésité à interpellé la belle, et lui ont envoyé des messages critiquant sa manière d’éduquer le petit et l’accusant de maltraitance. 

Celle qui se montrait admirative du fils d’Amélie Neten partageait alors ces messages en question en story. Nous pouvions alors lire : « Tu n’as pas honte de foutre un énorme sapin, et ton fils tu crois que c’est comment ! Mets un sapin en hauteur et baricade le ! Il n’a qu’un an le pauvre. » Ou encore : « Avec tout ce qu’il a subi, les problèmes de santé qu’il a eu, il aurait mérité des parents bien plus aimants, patients et intéressants… »

Très remontée, la maman a décidé de pousser un gros coup de gueule face à sa communauté. « C’est une blague ces deux messages ! Enfin le deuxième surtout. J’en ai plein, ça arrive souvent qu’on critique mon rôle de maman, ça c’est la passion des gens. Mais par contre le mot maltraitance il ne passe pas du tout les gars. Mais ça ne va pas ou quoi ? Il y a une personne qui m’accuse de maltraiter mon fils ! Non mais ça ne va pas ou quoi ? Vous vous rendez compte de ce que vous dites ? » Commençait-elle.

Jessica Thivenin adresse les messages qu’elle a reçus

Celle que l’on accuse d’avoir créé une fausse embrouille avec les Tanti a tout d’abord tenu à réexpliquer la situation. « Je vous montrais mon fils qui pleurait parce que je l’ai grondé pour ne pas qu’il touche le sapin parce que je lui ai dit non trois fois. Vous le voyez pleurer, je le maltraite ? Non mais quand même ça ne va pas dans la tête ? » 

Très furieuse, elle continuait ensuite : « J’ai envie d’insulter des mères, j’ai envie de péter un câble (…) Jamais je ne toucherai à mon fils ou lui ferai du mal. Mais ça ne va pas ou quoi ? C’est la chose que j’aime le plus au monde, il a eu tellement de problèmes biensûr je suis d’accord. Mais ce n’est pas parce qu’il a eu des problèmes quand il était petit que je ne dois pas lui donner une éducation. Il est à la hauteur des prises donc je dois le laisser toucher des prises et mettre les doigts dedans parce qu’elles sont à sa hauteur ? Le sapin il est à sa hauteur du coup je dois le laisser parce qu’il est à sa hauteur ? »

Avant d’ajouter :  « Je lui apprends que le sapin on ne touche pas, les prises on ne touche pas. Il n’y a pas grand chose qu’il ne peut pas toucher. Je le laisse tout retourner, il détruit tout et je passe après lui, ce n’est pas grave. Mais il y a certaines choses que non ! Le sapin il faut qu’il apprenne, s’il lui tombe dessus il est immense. Non il ne touche pas au sapin voilà ! (…) Mais quand même le mot maltraitance vous êtes des malades de dire ça ! Ça m’a énervée. Tout ce que vous voulez mais pas ça quand même ! Il y en a vous êtes des gros connards en fait. Votre plaisir c’est d’énerver les gens. »

Elle finissait ensuite par remercier tous ceux qui la soutiennent dans sa manière d’éduquer son fils. Et affirmait qu’elle ne répondait à ce genre de critiques que quand il s’agit de son fils.