People

Le 14 Jan 2020 à 15:23 par Chloe Mendu

Julie Ricci se livre sur sa fausse couche

  1. Accueil
  2. People
  3. Télé Réalité
  4. Julie Ricci se livre sur sa fausse couche

Julie Ricci attend son deuxième enfant, enceinte de 4 mois, elle est rayonnante et pour l’instant tout se passe à merveille pour la mère et l’enfant. Il y a quelques mois, Julie a vécu une douloureuse épreuve, elle a fait une fausse couche. Julie revient sur ce drame et se livre auprès de sa communauté.

Julie Ricci : une dure épreuve

L’annonce d’une grossesse est toujours un moment magique, mais les premiers mois du fœtus sont fragiles et il y a parfois de mauvaises surprises. C’est le drame qu’ont vécu Julie Ricci et son mari. En juillet dernier, on apprenait que Julie venait de faire une fausse couche. L’influenceuse avait tenu à témoigner sur sa chaîne YouTube : « Lors de cette grossesse, j’ai eu des saignements au début. Mais à la maison je sautais beaucoup avec les béquilles. J’ai même fait une radiographie enceinte, sachant qu’on le déconseille vraiment dans le premier trimestre… Je ne sais pas si ça a joué ou pas, mais du coup le cœur du bébé s’est arrêté ». 

Julie portait des béquilles suite à son accident. Souvenez-vous, elle s’est fait renverser par une voiture avec son fils dans les bras. Elle devait souvent sauter sur un pied pour ses déplacements ce qui n’a pas dû lui rendre service. Aujourd’hui enceinte de 4 mois, Julie revient sur cette douloureuse expérience.

Julie revient sur sa fausse couche

C’est toujours un moment difficile pour les familles et personne n’est à l’abris de faire une fausse couche. C’est malheureusement ce qui est arrivé à Jazz Correia dernièrement, elle a fait une fausse couche pour la seconde fois.

Julie qui connaît ce problème est revenu sur cet événement tragique. Ses fans étaient inquiets pour elle et elle a répondu à leurs questions. « Oui, je suis anxieuse. Le cœur du bébé s’était arrêté, j’étais hyper triste. Et en fait, en faisant des analyses sur le fœtus, j’ai appris que c’était un môle gynécologique. On ne sait pas comment ça vient et comment ça part, cette maladie. Moi c’est parti, mais pour certaines, ça reste et elles doivent faire une chimio« .

À priori, Julie devrait pouvoir vivre paisiblement cette grossesse. Elle est très heureuse de voir son ventre s’arrondir, même si elle avoue qu’il est plus rond que pour son fils Gianni.