People

Le 24 Nov 2018 à 15:41 par Camille Meulins

Marine Lorphelin : elle raconte pour la première fois l’agression de son compagnon au couteau

  1. Accueil
  2. People
  3. Télé Réalité
  4. Marine Lorphelin : elle raconte pour la première fois l’agression de son compagnon au couteau

Marine Lorphelin : on vous avait parlé des gestes déplacés dont elle a été victime lorsqu’elle était Miss France, ainsi que ses déclarations suite à l’agression de son chéri. Mais cette fois, pour la première fois, la jolie brune revient sur la terrible attaque au couteau dont son compagnon a été la cible !

 

« Tout n’est pas rose »

 

 

Souvenez-vous, l’année 2018 a débuté de la pire des façons pour Marine Lorphelin. Le 1er janvier, l’ancienne Miss France et son compagnon Christophe ont été victimes d’une agression à la sortie d’une station de métro de Lyon. Son fiancé a malheureusement été poignardé à plusieurs reprises… L’agresseur était un fervent admirateur de la jeune femme. Il a pris la fuite avant d’être arrêté et interné en hôpital psychiatrique.

Un drame au sujet duquel Marine Lorphelin se confiera très prochainement à la télévision. En effet, le vendredi 14 décembre prochain, la jolie brune sera à l’affiche de L’aventure Robinson sur TF1, aux côtés de Vincent Lagaf. Lors du tournage, l’ancienne Miss s’est confiée sur cette terrible agression. Dans l’extrait dévoilé par la chaîne, elle déclare : « On s’est fait agresser avec mon chéri, c’était hyper violent ».

Jusqu’à maintenant, Marine n’avait jamais évoqué cette attaque dans les médias. Interrogée par LCI, elle a révélé pourquoi elle avait refusé d’évoquer cette expérience traumatisante. Elle confie : « Je n’en ressentais pas le besoin. Je n’avais pas non plus envie de créer un buzz autour de ça ».

La jeune femme poursuit : « Je me suis dit que peut-être c’était bien d’exorciser. Et de faire passer un message aussi. Une agression, ça arrive à tout le monde et ça m’a donné l’occasion dire aux jeunes femmes : ‘Faites attention, ne soyez pas trop naïves. Tout n’est pas rose ».