People

Le 03 Avr 2020 à 12:31 par Samantha Martins

Patrick Bruel : contaminé par le coronavirus, il se confie

  1. Accueil
  2. People
  3. Télé Réalité
  4. Patrick Bruel : contaminé par le coronavirus, il se confie

Patrick Bruel : seul à Paris durant le confinement, le chanteur français a été contaminé par le Coronavirus. Après plusieurs jours à se soigner, il fait le récit de son expérience avec le Covid-19.

Coronavirus : des enfants sont décédés de la maladie

Même si les enfants ont moins de chance de développer des formes graves du Coronavirus, ils ne sont pas épargnés pour autant. Récemment, une jeune adolescente de 12 ans est décédée en Belgique. Par ailleurs, le gouverneur du Connecticut, Ned Lamont a également annoncé la mort d’un nourrisson de seulement 6 semaines. « Nous pensons qu’il s’agit de l’une des personnes les plus jeunes à travers le monde à décéder des complications dues au Covid-19 » a-t-il déclaré.

Fort heureusement, une bonne partie des malades guérissent. C’est notamment le cas de Patrick Bruel, âgé de 60 ans. Seul à Paris durant le confinement, l’acteur et chanteur français a contracté le Covid-19 il y a une vingtaine de jours. « J’ai senti des symptômes du coronavirus un peu forts, dès le départ » a-t-il confié à France Info.

Ses fans sont tombés des nues, d’autant que Patrick Bruel assurait depuis son domicile des lives sur les réseaux sociaux sans rien laisser paraître. Mais la papa de Léon et Oscar l’assure, il va désormais très bien.

Patrick Bruel a survécu au Coronavirus

« Il y a aussi les symptômes d’une toux violente, d’une fièvre qui ne s’arrête pas vraiment. Enfin, il y a cette sensation de respirer difficilement. Mais c’est aussi lié à une forme de stress. » Et de poursuivre : « Les choses ont un peu évolué, à un moment donné. J’ai tout fait tout pour me soigner, pour me protéger, pour avancer sans paniquer. Avec l’aide des médecins, au téléphone, j’ai pu régler la chose. »

Guéri, l’heure est au bilan pour l’artiste français. « Évidemment, j’ai eu un peu peur à un moment donné. Mais ça va (…). On ne sort pas indemne d’une telle histoire, d’une telle aventure, d’une telle tragédie. Ça amène forcément à beaucoup de réflexions, à titre global, mais aussi à titre personnel. Là, on est vraiment dans l’essentiel. On ne fait que l’essentiel. On ne pense qu’à l’essentiel et on va à l’essentiel. Et on constate évidemment le nombre de futilités qui nous entourent. C’est peut-être là leçon à tirer de tout ce qui se passe. »

Pour lui, la plus grande réflexion reste celle liée à l’environnement et au réchauffement climatique. « On voit que l’air est en train de changer. Il fallait en arriver là pour se poser cette question, par exemple, et bien d’autres. Je crois à un incroyable signal d’alerte. Maintenant, est ce que nous allons prendre conscience de la mesure de ce qui est en train de se passer ? » De son côté, le papa de Xavier Delarue n’a pas eu la même chance…

View this post on Instagram

Les amis Pas d’inquiétude, tout va bien.

A post shared by Patrick Bruel (@patrickbruel) on