People

Le 28 Juil 2020 à 10:41 par Samantha Martins

Un ancien candidat d’X Factor condamné à la prison à perpétuité à cause d’une série de viols

  1. Accueil
  2. People
  3. Télé Réalité
  4. Un ancien candidat d’X Factor condamné à la prison à perpétuité à cause d’une série de viols

Phillip Blackwell, le candidat de l’édition 2008 d’X Factor avait fait une apparition remarquée. Aujourd’hui, il vient d’être condamné à la prison à vie pour plusieurs crimes sexuels.

Phillip Blackwell, de la télévision à la prison

L’homme d’aujourd’hui 56 ans a sévi dans plusieurs villes entre 1997 et 2019. Usant de sa force, Phillip Blackwell a agressé plusieurs femmes durant toutes ces années. En 2008, il participait à la célèbre émission X Factor. Face aux jurés Cheryl Cole et Simon Cowell, Phillip Blackwell avait interprété le titre Gold de Spandau Ballet

Si le chanteur avait tout d’un homme sympathique, il s’avère être en réalité un véritable monstre. « Mis à part les meurtriers, je ne peux penser à aucun individu plus dangereux que j’ai croisé au cours de mes 35 ans en droit pénal » a d’ailleurs commenté le juge en charge de l’affaire Peter Cook.

Le média BBC News a en effet rapporté que Phillip Blackwell avait « attaqué par-derrière des jeunes femmes qui marchaient seules au petit matin et les violaient ou les soumettaient à d’autres infractions sexuelles. » Plusieurs femmes ont été ses victimes dans les villes de Birmingham, Nuneaton et Cornwall durant les 20 dernières années.

À lire aussi, Jonathann Daval : son comportement « n’était pas normal » après la disparition d’Alexia.

Phillip Blackwell, ancien candidat X Factor condamné à la prison à vie

L’un des policiers du Warwickshire a notamment fait des confidences à BBC News à propos des actes terribles commis par l’homme. « Il est clair qu’il est un prédateur sexuel dangereux et manipulateur qui a causé une misère incalculable à ses victimes dans le but de sa propre satisfaction sexuelle. »

Le 28 février dernier, Phillip Blackwell avait plaidé coupable pour quatre chefs de viol, un chef de tentative de viol et cinq chefs d’attentat à la pudeur. La liste des accusations s’était rallongée en mai, le faisant plaider coupable de 20 autres infractions sexuelles (neuf chefs de viol, quatre chefs d’agressions sexuelles, deux chefs de voies de fait par pénétration et trois chefs de voyeurisme.)

Sans compter les contenus pédopornographiques retrouvés à son domicile, qui ne sont pas sans rappeler l’histoire Christian Quesada en France. Dans le média Métro, on a même pu lire des détails évoqués par le juge : « Il est clair que vous vous êtes équipé d’un kit de viol – une cagoule et du ruban pour attacher les mains et couvrir les yeux, ainsi qu’un caméscope pour enregistrer votre plaisir. » Une sombre affaire qui prend désormais fin puisque Phillip Blackwell a été condamné à l’emprisonnement à vie ce lundi 17 juillet dernier.

À lire aussi, affaire Estelle Mouzin : les mots glaçants de Michel Fourniret au juge.