Stars

Le 29 Août 2020 à 18:31 par Khaoula Belkacemi

Bella Hadid : ces révélations sur cette maladie qui la ronge

  1. Accueil
  2. Stars
  3. Autres
  4. Bella Hadid : ces révélations sur cette maladie qui la ronge

Comme plusieurs célèbrités avant elle, Bella Hadid a décidé de libérer la parole afin de se livrer sur une maladie qui la ronge depuis très jeune. On vous raconte !

Dakota Johnsson se livre sur sa dépression

C’est pour une interview accordée à Marie Claire, que la star de la saga 50 nuances de Grey a décidé de se livrer sur une maladie dont elle souffre depuis l’adolescence. La jeune femme se confie alors sur son combat contre la dépression, et dévoile quelques détails.

« Je lutte contre la dépression depuis que je suis jeune, depuis que j’ai 14 ou 15 ans. C’est avec ce moment-là, avec l’aide de professionnels que je me suis dit : ‘Oh, c’est une chose dans laquelle je peux tomber.’ Mais j’ai appris à trouver ça beau, car ça m’aide à ressentir le monde. J’imagine que j’ai beaucoup de complexités, mais elles ne sortent pas de moi. Je n’en fait pas le problème de quelqu’un d’autre. » Déclarait-elle. Avant d’ajouter : « Je dois beaucoup travailler pour purger mes pensées et mes émotions, et je passe énormément de temps en thérapie. »

Elle avait d’ailleurs livré ses techniques pour lutter contre la dépression en plein confinement.

Bella Hadid, cette maladie qui la ronge

C’est contre la maladie de Lyme que Bella Hadid se bat tous les jours. Il s’agit d’une maladie transmise lors d’une piqûre de tique infectée. La petite soeur de Gigi Hadid, qui est enceinte attend bientôt un heureux évènement, a décidé de partager dans sa story sur les réseaux les nombreux symptômes de la maladie. « Ce dont nous souffrons tous les jours, sans remède. Tous les jours, je ressens assurément au moins dix de ces symptômes… Depuis que j’ai 14 ans, mais de façon plus agressive depuis mes 18 ans. » Expliquait-elle. Ces symptômes peuvent alors être des nausées, des maux de tête, des difficultés à marcher, des sueurs... et bien plus encore.

Bella Hadid (qui adressait il y a peu un tacle à la police de New York) s’était d’ailleurs déjà livrée par le passé sur cette maladie qui la ronge au journal The Evening Standard en 2015. Elle expliquait alors que cette infection a changé sa vie, et qu’elle aurait pu devenir autre chose que mannequin : « Cela affectait ma mémoire et, d’un coup, je ne pouvais plus me souvenir comment me rendre à Santa Monica depuis Malibu, où je vivais. Je ne pouvais pas conduire. J’étais juste trop malade, avait expliqué l’ex du chanteur The Weeknd. Et j’ai dû vendre mon cheval parce que je ne pouvais pas prendre soin de lui. Si j’avais eu la chance de réussir dans l’équitation, je n’aurais peut-être pas été mannequin. Je ne savais pas que je serais si malade. » déclarait-elle alors.