Stars

Le 24 Sep 2020 à 11:59 par Khaoula Belkacemi

Bilal Hassani évoque ses douloureux souvenirs d’enfance et lance un appel au gouvernement

  1. Accueil
  2. Stars
  3. Stars de la Chanson
  4. Bilal Hassani évoque ses douloureux souvenirs d’enfance et lance un appel au gouvernement

Invité sur le plateau de la matinale de LCI, Bilal Hassani n’a pas hésité à se livrer sur le harcèlement dont il a été victime à l’école. On vous raconte !

Geneviève de Fontenay critique Bilal Hassani

Il faut croire que Geneviève de Fontenay est totalement contre l’idée d’une femme transgenre au concours de Miss France. La célèbre ex-directrice du comité Miss France n’a pas hésité à donner son avis à ce sujet chez Jean Marc Morandini. 

« Jamais je n’aurais imaginé qu’on puisse accoler transgenre à Miss France (…) C’est une fille. Enfin c’est un garçon déguisé en fille. C’est quelque chose de pas normal.«  Avait-elle alors déclaré. Des propos qui avaient énormément choqué, sachant que Sylvie Tellier s’était montrée en faveur de l’idée.

« Le règlement Miss France est simple: il faut être une femme entre 18 et 25 ans pour concourir« avait déclaré Sylvie. « L’histoire du concours Miss France, c’est de proposer au public des jeunes femmes avec des personnalités. Demain, si une femme ou un garçon ayant changé de sexe et ayant donc un état civil féminin, se présente au concours Miss France, nous ne sommes pas la police, je ne vais pas lui faire passer de visite médicale. Si cela se trouve, c’est déjà arrivé, je n’en sais rien. »

Cette dernière avait d’ailleurs donné les raisons de l’élimination de Miss Guadeloupe de Miss France 2021.

Bilal Hassani, victime de harcèlement

Invité sur le plateau de la matinale de LCI, Bilal Hassani, chanteur mais aussi célèbre YouTubeur s’est livré sur les moments douloureux de son enfance. En effet, le jeune homme (qui s’était rasé la tête après sa victoire aux NMA) a souvent été victime de harcèlement durant l’adolescence et dans son lycée. 

« Je n’ai jamais caché le fait que j’ai été victime d’harcèlement scolaire. Jamais parce que je préfère en parler avec une sorte de fierté plutôt que de me cacher derrière… », déclarait-il. « Aujourd’hui, je suis fier d’avoir survécu au harcèlement scolaire. Aujourd’hui, je suis fier de la personne que je suis. Ils ont pas gagné. Ceux qui voulaient me prouver dans la cour de récré que j’étais moins qu’eux, j’ai pu leur prouver que non !« 

Bilal Hassani avouait n’avoir gardé que le meilleur de ces années douloureuses, et en être ressorti grandi. Et il souhaiterait aujourd’hui pouvoir aider tous les jeunes qui sont dans cette situation difficile. « Lorsqu’on est persécuté, on est mis en silence et on a l’impression d’être seul au monde, » ajoutait-il. Il lançait ensuite un appel au gouvernement, et proposait un moyen de pouvoir aider les jeunes victimes de harcèlement en organisant des workshops dans les lycées et écoles. « J’aimerais vraiment travailler avec le ministère de l’Education nationale. Si ils écoutent, j’aimerais vraiment faire une mission et intervenir dans des lycées. J’aimerais pouvoir créer des ateliers avec les jeunes. Si le ministère entend, je suis prêt à lancer des missions ! »