Stars

Le 29 Déc 2020 à 10:31 par Samantha Martins

‘J’avais honte’ : Aya Nakamura revient sur les violences conjugales dont elle a été victime

  1. Accueil
  2. Stars
  3. Stars de la Chanson
  4. ‘J’avais honte’ : Aya Nakamura revient sur les violences conjugales dont elle a été victime

Victime de violences conjugales par le passé, la chanteuse Aya Nakamura se confie avec pudeur dans le podcast de Léa Salamé, Femmes Puissantes pour France Inter.

Aya Nakamura : victime de violences conjugales, elle poste une photo de ses blessures

Le blogueur Aqababe est le premier à avoir dévoilé la relation destructrice dont était victime la chanteuse Aya Nakamura. En mars 2019, il publie le message suivant : « Niska frappait Aya pour un oui ou pour un non, elle encaissait, prenant sur elle jusqu’au jour où elle craqué et a décidé de le quitter. Elle est tombée enceinte, et il l’a tabassée pour qu’elle avorte, rouée de coups et tout. C’est pourquoi elle a annulé la sortie du clip Sucette et qu’elle a coupé les ponts avec lui. »

Et il s’avère que l’artiste n’a jamais démenti ses révélations, bien au contraire. Contactée par un fan en DM Instagram, elle avait déclaré : « Ce n’est pas totalement ça, mais oui, je me suis fait n*quer. » Par la suite, Aya a même publié une photo de son visage, marqué par les coups. Un cliché qu’elle a ensuite rapidement retiré.

Aya Nakamura se confie sur les violences dont elle a été victime

Ce 27 décembre, la chanteuse (qui serait ingérable) a été invitée par la journaliste Léa Salamé dans son podcast Femmes Puissantes, sur les ondes de France Inter. Interrogée à ce propos, elle a expliqué pourquoi elle avait supprimé son post « Je l’ai publiée sans forcément attendre quoi que ce soit. Et quand j’ai vu tout ce qu’il se passait, les médias qui avaient tout repris etc, je me suis dit ‘Wouah, ah non je ne veux plus en fait.’ J’avais quand même un peu honte. […] Je l’ai publiée pour montrer que moi aussi, ça m’était arrivé. Mon copain de l’époque m’avait tabassée. Je l’ai quitté mais je n’ai pas porté plainte. »

Aujourd’hui, Aya Nakamura regrette de ne pas avoir porté plainte contre son ex compagnon. Elle invite d’ailleurs les femmes victimes de violences conjugales à le faire afin que leurs agresseurs soient punis.

Il y a plusieurs semaines, Aya Nakamura serait confiée auprès de L’Obs, révélant qu’elle n’avait pas porté plainte à l’époque, probablement parce qu’elle était trop « faible mentalement« . Aujourd’hui, tout ça est heureusement derrière elle. L’artiste peut compter sur le soutien de son compagnon avec qui elle file le parfait amour (bien que accusé d’infidélité).