Stars

Le 02 Juil 2020 à 10:05 par Samantha Martins

Sia : la chanteuse devient grand-mère pour la 1ère fois à 44 ans

  1. Accueil
  2. Stars
  3. Stars de la Chanson
  4. Sia : la chanteuse devient grand-mère pour la 1ère fois à 44 ans

Sia : maman de deux enfants adoptifs depuis janvier 2020, la chanteuse australienne est devenue grand-mère pour la première fois. Invitée sur le podcast du DJ Zane Lowe, Sia fait des confidences sur sa vie de famile.

Sia devient maman et grand-mère à 44 ans

La chanteuse australienne est devenue « p*tain de grand-mère ! » C’est ainsi que Sia l’a annoncé lors de son passage dans le podcast du DJ Zane Lowe disponible sur Apple Music. En effet, l’un de ses deux fils adoptifs est devenu papa. On peut dire que c’est une sacrée année pour l’artiste. Sia est devenue maman en janvier 2020. Bien que très discrète au sujet de sa vie privée, l’interprète de Chandelier avait confié avoir adopté deux garçons. « Ils avaient tous les deux 18 ans, ils ont tous les deux 19 ans maintenant. » 

La chanteuse avait notamment expliqué qu’elle avait fait le choix d’adopter deux grands enfants parce qu’il serait plus difficile pour eux de trouver une famille et ainsi avoir des repères. « Je les aime » avait-elle ajouté.

« Mon plus jeune fils vient d’avoir deux bébés » a-t-elle confié. Surnommée « Nana« , la chanteuse a plaisanté en indiquant qu’elle préférerait être appelée « lovely » comme Kris Jenner par ses petits-enfants.

À lire aussi, Sia : la chanteuse aperçue sans perruque dans un supermarché, payant les courses d’une fan.

Sia, engagée contre le racisme

La chanteuse australienne a fait bien d’autres confidences. En effet, elle a révélé que ses deux fils adoptifs étaient noirs et que l’un d’entre eux avait même révélé son homosexualité. « Il est juste en plein essor et est la lumière de ma vie… je l’aime tellement. » Par ailleurs, suite à la mort de George Floyd aux États-Unis, Sia a avoué qu’elle prenait désormais conscience de toute l’ampleur du mouvement Black Lives Matter. « Je suis gênée qu’il m’ait fallu adopter deux fils noirs pour vraiment comprendre ce qu’ils traversent quotidiennement.« 

Elle se dit même très effrayée pour ses fils. « Je leur ai dit : « Je fais ça parce que je suis votre mère. Je vous aime » » a-t-elle confié. « « Avec votre histoire et la couleur de votre peau, je ne veux pas vous voir comme ces cinq pour cent qui finissent en prison à vie. Je ne veux pas ça pour vous. » 

À lire aussi, George Floyd et le policier Derek Chauvin se connaissaient : un incident les a déjà opposés par le passé.