Stars

Le 10 Nov 2020 à 13:12 par Samantha Martins

Wejdene et un ours : elle s’attire les foudres des associations de défense des animaux

  1. Accueil
  2. Stars
  3. Stars de la Chanson
  4. Wejdene et un ours : elle s’attire les foudres des associations de défense des animaux

Wejdene a publié son nouveau clip 16 ce dimanche. Un clip dans lequel elle apparaît vêtue d’une fourrure aux côtés d’un ours noir. Les défenseurs de la cause animale lui tombent dessus.

Wejdene tourne un clip avec un ours

Décidément, les associations de défense des animaux ont du pain sur la planche. Ces dernières semaines, on ne compte plus les polémiques qu’il y a eu autour de la cause animale.

Il y a quelques temps. Manon et Julien Tanti se faisaient interpeller par Hugo Clément suite à leur visite dans un zoo à Dubaï. Le couple s’est filmé en présence d’animaux sauvages tenus en laisse, enfermés en cage et même muselés à coup de scotch.

Plus récemment encore, Maddy Burciaga a provoqué l’indignation en posant avec un bébé lionceau sur le site de sa marque de cosmétiques, affirmant qui plus est qu’une partie de son chiffre d’affaires serait reversé à la fondation Brigitte Bardot. Une fois encore, de nombreux influenceurs – y compris son ancienne amie Alix – ont fermement condamné son comportement.

C’est dans ce contexte que la jeune Wejdene et son producteur ont eu la bonne idée de tourner son dernier clip en présence d’un ours brun. Mis en ligne dimanche 8 novembre, 16 a atteint plus d’1 million de vues en l’espace de 24 heures. Un franc succès ou presque, puisque l’adolescente s’est attirée les foudres des associations.

La PETA interpelle Wejdene sur les réseaux sociaux

Suite à la publication de son clip 16, de nombreuses associations se sont manifestées sur les réseaux sociaux. À commencer par la PETA qui a indiqué sur Twitter avoir contacté Wejdene « pour l’informer sur la souffrance des animaux captifs« . « Nous espérons qu’entre elle et l’exploitation des animaux en captivité, c’est terminé, c’est fini! »

« Les animaux sauvages utilisés dans l’industrie du spectacle subissent de terribles maltraitances physiques et psychologiques. Ils souffrent lorsqu’ils sont arrachés à leur mère à un jeune âge, confinés et dressé par la menace, la privation et les coups » a ajouté PETA France dans un second tweet.

L’organisation a même publié une lettre ouverte à l’attention de la chanteuse sur son site internet. On peut notamment y lire que « le territoire de chasse d’un ours noir libre peut s’étendre sur plus de 100 km². En captivité, ces êtres sensibles et intelligents passent leur existence tout entière à faire les cent pas dans des enclos minuscules et sont souvent victimes de douloureuses mutilations. » PETA France espère que l’adolescente s’engage désormais « à ne plus promouvoir la captivité des animaux sauvages. » D’autres organisations telles que la Fondation Assistance aux Animaux ou encore la Ligue des Animaux ont également interpellé la jeune femme sur les réseaux sociaux. Quant à Wejdene, elle ne s’est pas encore exprimée.