TV

Le 06 Déc 2020 à 16:06 par Lina Madad

Koh-Lanta : toilettes, hydratation, douleur… les coulisses de l’épreuve des poteaux

  1. Accueil
  2. TV
  3. Emission TV
  4. Koh-Lanta : toilettes, hydratation, douleur… les coulisses de l’épreuve des poteaux

Koh-Lanta : ce Vendredi 4 Décembre s’est tenue la finale de Koh-Lanta ! Et on en sait plus sur la fameuse épreuve des poteaux.

Koh-Lanta 2020 : L’enfer de l’épreuve des poteaux

Il faut avoir l’estomac bien accroché pour pouvoir participer à Koh-Lanta ! Et les vétérans de l’émission le confirment. Le manque de nourriture et de confort s’ajoutent aux dures épreuves de dépassement de soi. Inès avait ainsi confié son pire souvenir du tournage, qui est complètement dégoûtant… Interrogée sur la sexualité en off dans « La vraie vie de vos aventuriers » sur C8, Tiffany avait confirmé que le manque d’hygiène était horrible. « Des rapprochements physiques ? En vrai pas du tout. Physiquement c’est impossible. On est fatigués, on est sales, on ne pense pas du tout à ça.» Mais André ne s’est pas montré aussi catégorique dans sa réponse !

Mais les conditions semblent tellement radicales que certains pensent que le jeu est tout simplement truqué. Visiblement agacée, Tiffany avait répondu à ces accusations. « La première question qu’on me pose quand on me rencontre, encore 3 ans après c’est ‘est-ce que c’est truqué ? Est-ce qu’on vous donne des petits biscuits à manger ? Ça m’énerve tous ces gens qui pensent que c’est truqué. Tant qu’on ne tombe pas dans les pommes et qu’on nous envoie pas à l’infirmerie, on n’a rien ».

D’ailleurs l’un des moments les plus durs et les plus attendus par les téléspectateurs est la fameuse épreuve des poteaux. L’occasion pour les aventuriers en dernière ligne droite de décrocher leur ticket pour la finale !

Les révélations inattendues sur cette rude épreuve

Mais cette épreuve n’est bien entendue pas sans risque ! Julien Magne, le directeur des programmes de l’ALP, et la production en sont d’ailleurs bien conscients. En effet, lors d’une interview accordée à Ciné Télé Revue il révèle que des précautions sont prises. « Pour la sécurité des aventuriers qui tombent des poteaux, nous devons trouver un lieu où le fond de mer n’est pas jonché de rochers ou de coraux. Il y a donc des repérages. Il faut également tenir compte de la marée afin qu’il y ait assez d’eau lorsque les aventuriers chuteront pour ne pas qu’ils se blessent et que l’eau amortisse leur chute. »

Ensuite, il a révélé que les poteaux sont fabriqués sur mesure en fonction de la pointure des candidats ! Ils sont également équipés « d’un ‘camel bag’ rempli d’eau afin qu’ils puissent boire quand ils le souhaitent.(…) Nous demandons également aux aventuriers de se mettre de l’écran total afin de se protéger des rayons du soleil comme avant chaque épreuve.« 

À lire aussi : Koh-Lanta : Denis Brogniart passera le flambeau à un autre animateur sans problème.

La production veille bien à préserver les candidats !