0
A
Actualités

Beauvais : un père donne une violente claque à sa fille de 23 mois et finit en prison

Beauvais : au moins de juin dernier, à Beauvais, un père de famille a donné une violente claque à sa fille de 23 mois. Mardi 15 octobre, il a été condamné à 18 mois de prison dont 10 avec sursis pour coups sur mineure et sur sa compagne.

Il donne une claque à sa fille de 23 mois

Selon Le Courrier Picard, la scène a eu lieu le 4 juin dernier dans la ville de Beauvais, dans le département de l’Oise. Alors qu’ils étaient invités chez des voisins pour prendre l’apéritif, un couple a commencé à se disputer fortement.  Au vue de la violence de la scène, leur fille, âgée de seulement 23 ans, a fait une énorme crise. 

Mais cela n’a pas plu à son père qui a jugé ses cris trop forts et lui a donc mis une claque. Toujours selon Le Courrier Picard, le père serait un « fumeur de cannabis qui n'[avait] pas aspiré la fumée d’un joint depuis deux jours », et qu’il était lors des faits aussi « un peu éméché ».

Le père a été condamnée à 18 mois de prison pour avoir giflé sa fille

La claque était le geste de trop pour la mère qui a pris ses deux enfants et a quitté les lieux. La fillette de deux ans était presque « sonnée par la claque«  et leur fils âgé de 5 mois seulement était aussi présent lors de cette scène de violence. La violence a d’ailleurs été validée précise le Courrier Picard : « Violence attestée médicalement par ecchymoses et œdèmes, et par trois jours d’incapacité temporaire », précise le Courrier Picard.

La police est très vite arrivée sur les lieux et n’a pas hésité à placer le père de famille en garde à vue. Face au juge, ce dernier âgé d’une trentaine d’années a reconnu les faits. Par ailleurs, il a affirmé avoir été « surpris » de sa force, et a ajouté être « incapable d’expliquer«  sa claque. Par conséquent, il a été placé sous contrôle judiciaire, sans pour autant respecter les obligations qu’on lui a imposées. Mardi 15 octobre, le tribunal correctionnel de la ville l’a déclaré coupable de coups sur mineure et sur sa compagne. L’homme est condamné à 18 mois de prison dont 10 avec sursis et mise à l’épreuve pendant deux ans avec obligation de soins addictologiques et psychologiques.

Dans l’actualité, nous vous parlions également de cette femme qui a perdu 45 kilos pour ses 60 ans et de cet enfant de 4 ans qui s’est souvenu être mort dans le ventre de sa mère puis naître à nouveau.

Défiler vers le haut