0
A
Actualités

Ce lycée français interdit les coupes afros, les « waves »… et la coupe de Jon Snow

Insolite : on vous parlait de cette passagère qui s’est faite expulser d’un vol Easyjet à cause de son décolleté. Certains lycées imposent un uniforme et des tenues vestimentaires très strictes. Eh bien ce lycée français situé en Guadeloupe a décidé d’interdire des coupes de cheveux !

« C’est quoi les coupes autorisées ? »

Certaines écoles ont parfois des pratiques très étonnantes voire carrément douteuses. Il y a quelques mois, une école privée de Montpellier était sous les feux des projecteurs pour de bien tristes raisons. Huit familles avaient porté plainte pour des faits de maltraitance. En effet, certains professeurs ainsi que la directrice de l’école auraient eu des comportements malsains. Un enfant aurait été forcé à manger son vomi, un autre des aliments auxquels il était allergique. Un adulte aurait maintenu la tête de certains élèves sous l’eau. Et lors d’un séjour au ski, des élèves auraient été forcés à porter leurs chaussures inversées.

Quant à Amber Christensen, une lycéenne de Blue Island aux États-Unis, la jeune femme en a eu marre de devoir manger des aliments immangeables à la cantine. Elle a alors décidé de publier sur un compte Instagram des clichés de la nourriture de la cantine. Des fruits pourris, des mouches, des cheveux… Non seulement la qualité est déplorable, mais de nombreux élèves en sont tombés malades !

Cette fois-ci, c’est le lycée privé de Bel Air en Guadeloupe qui fait le buzz sur Internet. Pour une fois, il s’agit d’une histoire plutôt surprenante. En effet, l’établissement a établi une liste de 20 coupes de cheveux interdites à la rentrée prochaine. L’affiche a été postée sur Twitter jeudi dernier et a suscité beaucoup de réactions. Parmi ces coupes on retrouve la coupe afro, les dreadlocks, les « waves », les tresses collées ou même la coupe de Jon Snow dans Game of Thrones.

« Mais, c’est quoi les coupes autorisées ? À part venir chauve, c’est impossible d’aller dans ce lycée » a déclaré l’un des internautes. Un second a comparé ces affiches aux panneaux publiques durant la ségrégation. La direction du lycée pourtant campe sur ses positions ! Cette décision a pour but de préparer les élèves aux milieux professionnels, demandeurs de « moins d’excentricité ». « Nous ne sommes pas fermés à ce qu’un élève ait un afro mais il doit être maintenu, et les locks attachés. Le règlement nous appartient et jusqu’à maintenant, les parents de la majorité des élèves sont tout à fait d’accord avec ce que nous imposons comme rythme aussi bien de visu que de travail » a indiqué l’une des représentantes de la direction.

Et vous, qu’est-ce que vous pensez de ce règlement ?

Défiler vers le haut