0
A
Actualités

Cet infectiologue est persuadé d’avoir trouvé le remède le plus efficace contre le coronavirus

Dr Raoult : cet infectiologue est persuadé d’avoir trouvé le remède le plus efficace contre le coronavirus. En effet ce spécialiste des maladies infectieuses trouve » immoral » d’attendre avant d’administrer sa solution. Il s’explique.

L’infectiologue Didier Raoult clame que la chloroquine est le remède contre le coronavirus

Alors que le confinement risque de durer plus longtemps que prévu, certaines émissions vont être annulées. Comme par exemple la nouvelle émission de Nabilla : Love Island.

C’est Fort Boyard qui est sur la sellette et concernant les prochaines mesures :   « On réfléchit aussi à envoyer une équipe de moins de 100 personnes au lieu des 150 habituels, a-t-elle précisé. Cela ne devrait pas avoir d’impact sur l’antenne. Les Français ont besoin de se divertir, de s’évader. Avec l’éducation, ça fait partie des missions de service public. En revanche, on a annulé un tournage de La Carte aux trésors. » déclare Alexia Laroche-Joubert.

Persuadé d’avoir trouvé le remède cet infectiologue aimerait qu’il soit administré

C’est Didier Raoult qui est persuadé d’avoir trouvé le remède tant attendu face au coronavirus. Spécialiste des maladies infectieuses tropicales émergentes le chercheur affirme que la chloroquine est un antipaludéen fort connu des voyageurs. Souvent  nommé  Nivaquine cet antipaludéen a des effets sur le virus. Le Directeur de l’Institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection de Marseille affirme que six jours après avoir administré aux malades de la chloroquine seulement 25% d’entre eux portaient encore le virus.  Si d’autres scientifiques n’y croient pas, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé ce 21 mars que le traitement allait être expérimenté  » à la plus grande échelle ». 

Il déclare : « J’ai demandé à ce que l’étude du professeur Raoult puisse être reproduite […] dans d’autres centres hospitaliers, par d’autres équipes indépendantes, a fait savoir le ministre. Je suis cela d’extrêmement près. »

Néanmoins il reste prudent puisque les résultats de cette expérience n’ont été obtenus que sur 24 malades et sans placebo. Il continue : « Jamais aucun pays au monde n’a accordé une autorisation de traitement sur la base d’une étude comme celle-ci », souligne Olivier Véran. Néanmoins le chercheur trouve immoral que ce « traitement » ne soit pas administré aux patients.

Suite à la mise en place d’un essai clinique d’une grande ampleur Didier Raoult explique  :  « Non, je m’en fiche. Je pense qu’il y a des gens qui vivent sur la Lune et qui comparent les essais thérapeutiques du sida avec une maladie infectieuse émergente. Moi, comme n’importe quel docteur, à partir du moment où l’on a montré qu’un traitement était efficace, je trouve immoral de ne pas l’administrer. C’est aussi simple que ça. »

Et vous ? Que pensez-vous de ce remède ?

Défiler vers le haut