0
A
Actualités

Cette jeune femme n’a pas coupé ses ongles pendant 3 ans, le résultat dévoilé !

Insolite : on vous parlait de cette femme qui s’est retrouvée avec des oreilles d’elfes et de ce nouveau défi hilarant sur les réseaux sociaux #Getthatmoneychallenge. Simone Christina, une jeune femme de 18 ans originaire de Nuremberg a également relevé un sacré défi ! Ses ongles, qu’elle n’a pas coupés depuis 3 ans, ont atteint une taille hallucinante. Découvrez le résultat.

Les ongles les plus long que vous n’ayez jamais vu

Simone Christina a décidé de ne plus se couper les ongles en 2014. Originaire de Nuremberg, en Allemagne, l’adolescente était fatiguée de devoir se rendre dans son salon de beauté plusieurs fois par mois. Également fascinée par le nail art sur Youtube, elle décide alors de voir jusqu’où ses ongles peuvent pousser. « Je n’avais pas l’intention de les cultiver aussi longtemps, mais parallèlement, le nombre de compliments a augmenté, et ils sont devenus de plus en plus une partie de moi. (…) Pendant ma première année, j’ai me suis toujours dit ‘je vais les couper demain’ mais je ne l’ai jamais fait » a-t-elle déclaré.

Aujourd’hui, âgée de 18 ans, trois années plus tard, ses ongles ont bien poussé ! Elle la jeune femme n’a aucune intention de les couper. Elle se déclare elle-même dépendante et se dit effrayé par les coupe-ongles ! Pourtant, l’entretien de sa manucure lui complique pas mal la vie… En effet, ses ongles ont déjà mesuré jusqu’à 15 cm. Et désormais, ils contrôlent complètement son quotidien. « Se laver les dents et aller aux toilettes n’est pas un problème. Curieusement, beaucoup de gens posent la question des toilettes quand ils voient mes ongles pour la première fois. »

En revanche, prendre une douche et s’habiller le matin peut lui prendre des heures… « Je dois aussi faire attention quand je m’habille. Même si mes ongles ne se cassent pas, ça me fait très mal quand ils se prennent dans mes vêtements, alors je fais les choses très lentement. Boutonner une chemise peut prendre des années. » L’étudiante ne peut plus tenir de stylo correctement, ni écrire plus d’une heure sans souffrir. Pour taper à l’ordinateur, elle doit se servir de l’articulation de ses doigts… Ses notes d’éducation physiques sont également en chute libre. « Je ne peux pas jouer au volleyball, au basketball ou à quoi que ce soit d’autre. Mes professeurs d’éducation physique essaient toujours de me convaincre de me couper les ongles. Ils ne réussiront jamais à me convaincre. »

Sans compter qu’elle doit quotidiennement nettoyer le dessous de ses ongles avec un cotons-tige et que retirer son vernis peut lui prendre jusqu’à 1h30. Un mode de vie qu’elle assume et dont elle est pourtant très fière.

View this post on Instagram

2019 vs. 2018 ❤️🌸 #naturalnails #rednails

A post shared by Simone Christina 💅🏻 (@simone_christina_) on

Alors, qu’est-ce que vous pensez du résultat ?

Jelena, bientôt maman ? La jeune femme répond !