0
A
Actualités

Des objets ont été volés sur la tombe de la petite Maëlys : sa maman est « scandalisée »

Le journal Le Parisien a communiqué ce matin sur une affaire affligeante. Des vols ont eu lieu sur la tombe de la petite Maëlys. Sa maman, Jennifer De Araujo est « scandalisée ».  Pour rendre hommage à sa fille, 2 ans après sa mort, le 27 août dernier, elle y avait déposé une statuette d’ange. L’objet a récemment été dérobé.

L’appel d’une mère scandalisée

Maëlys, tout juste âgée de 8 ans et demi, nous a quittés il y a deux ans, après avoir été victime du meurtre de Nordhal Lelandais. La petite repose au cimetière de la Tour-du-Pin en Isère. C’est là qu’a eu lieu le vol, sur sa tombe. La mère de Maëlys, sous le choc et très en colère, a lancé un appel au voleur. Elle demande que celui-ci revienne déposer la statue manquante.

D’autres objets auraient été pillés. La grand-mère de la petite fille, pour son onzième anniversaire avait déposé sur sa tombe des pots de chrysanthèmes. Ils ont eux aussi été dérobés. La famille est outrée et ne comprend pas ces gestes profanateurs. Jennifer De Araujo a donc décidé de porter plainte pour vol.

Les habitants de la Tour-du-Pin outrés par ses profanations

La tombe de Maëlys est parfaitement reconnaissable, beaucoup de fleurs, de messages et de photos à l’effigie de la petite viennent l’orner. Il a donc été facile pour les voleurs de s’y attaquer. Mais dans quel but ? La famille ne comprend pas, comme a pu l’exprimer Séverine, la tante de Maëlys sur les réseaux sociaux.

Les villageois de la Tour-du-Pin sont eux aussi sous le choc. Interviewée par Le Parisien, une sexagénaire témoigne :  « C’est une honte. Un scandale. Aller voler sur la tombe d’une petite fille assassinée, c’est vraiment dégueulasse. Comment peut-on faire une chose pareille ? ».
« Il n’y a pas de mots pour qualifier un tel vol. Les parents de Maëlys ont déjà beaucoup souffert de la fin tragique de leur enfant. Pourquoi leur infliger un nouveau traumatisme en dérobant la statue d’un ange déposée sur la tombe de leur fille pour lui rendre hommage ? C’est abject. Ignoble »
conclut Philippe, un villageois qui réside près du cimetière.

Le maire de la ville, Fabien Rajon qui est aussi l’avocat de la famille sur l’affaire de Nordahl Lelandais, a pris de nouvelles dispositions pour faire surveiller de près le cimetière.

Défiler vers le haut