0
A
Actualités

Elle frôle la mort à cause de… ses cotons-tiges

Utiliser des cotons-tiges au quotidien peut s’avérer dangereux voire carrément mortel ! Eh oui, cette jeune australienne en a fait l’amère expérience.

Elle perds de l’audition à cause des cotons-tiges

Ce n’est pas la première fois que les cotons-tiges font de sacrés dégâts ! Il faut dire que la majorité des ORL eux-mêmes ne recommandent pas l’utilisation de ces petits outils pourtant si présents dans nos salles de bain. En effet, un usage inadapté des cotons-tiges peut s’avérer désastreux. Bouchons, perte d’audition, douleurs… on ne rigole pas avec ses oreilles !

En mars dernier, un britannique de 31 ans avait été transporté à l’hôpital pour des convulsions et des douleurs à l’oreille gauche. Après un calvaire qui a duré 5 ans, les médecins ont fini par découvrir qu’un morceau de coton-tige était resté coincé à l’intérieur de son conduit auditif. Une bactérie s’y était alors développée et avait affecté son conduit auditif, les tissus situés à l’intérieur du crâne ainsi que l’os crânien. Bien que l’homme s’en soit remis rapidement, il a évité le pire ! Tout comme cette femme qui s’était injectée du smoothie dans les veines.

Une australienne frôle la mort

Cette fois-ci, c’est une australienne qui en a fait l’amère expérience. En effet, depuis quelque temps, la jeune femme s’était aperçue que son audition commençait à baisser. Qui plus est, des douleurs aux oreilles étaient apparues en même temps qu’elle entendait des bruits très désagréables du côté gauche. « Je souffrais de perte auditive et d’un bruit exaspérant dans mon oreille gauche pendant des années. J’avais aussi mal aux oreilles » a-t-elle raconté à That’s Life.

Inquiète à propos de la situation, elle décide de se rendre chez son médecin. Celui-ci lui détecte aussitôt une infection aux oreilles. Malgré tout, les antibiotiques n’ont aucun effet et du sang commencent à couler de ses orifices ! C’est suite à de nombreux examens qu’un ORL lui apprend finalement qu’elle souffre d’une « surdité modérée à l’oreille gauche« . Et cela n’était pas dû à une étrange bestiole nichée dans son oreille, mais bel et bien à un morceau de coton qui s’y était coincé. En effet, des fibres de coton s’étaient accumulées à l’intérieur de son oreille, favorisant l’apparition de bactéries qui avaient alors commencé à s’attaquer à l’os crânien. « Les chirurgiens ont dû reconstruire mon conduit auditif et extraire le tissu touché au cours d’une intervention chirurgicale. » Selon le chirurgien, elle aurait pu mourir si elle n’était pas venue consulter à temps…

Défiler vers le haut