0
A
Actualités

Elle ligote son mari et lui coupe le pénis avec un couteau

États-Unis : une Américaine de 56 ans a été arrêtée mardi 10 septembre après avoir ligoté son mari mais surtout pour avoir coupé son sexe avec un couteau. Pour le moment, on ne connait pas les raisons de son geste.

Une américaine ligote son mari

La scène – horrible – s’est déroulée la nuit du 10 septembre, aux alentours de 4 heures du matin, en Caroline du nord, aux États-Unis. Une américaine de 56 ans, prénommée Victoria, a ligoté son mari avant de lui couper… le pénis ! Et ce avec un couteau. Si on peut noter la violence du geste, pour le moment celui-ci est inexpliqué. Selon un communiqué du bureau du shérif du comté de Carteret cité par le média People, la police est intervenue au domicile suite à un appel.

Quand les agents sont arrivés sur place, James, la victime qui est âgée de 61 ans, a raconté ce qu’il venait de se passer. Notamment, l’acte ignoble qu’avait commis sa femme sur lui. C’est donc aux alentours de 10 heures que la quinquagénaire a été arrêtée par la police. Ça nous rappelle l’histoire de cette grand-mère qui a tué sa petite-fille de six mois.

La quinquagénaire a coupé le pénis de son époux

C’est sans attendre que l’homme a été transporté à l’hôpital. En attendant, les autorités ont tenté – tant bien que mal – de soulager l’époux meurtri avec des sachets de glace. Une question s’impose tout de même : les secours ont-ils pu récupérer le pénis de James ? D’ailleurs, si jamais c’était le cas, les médecins pourront-ils lui recoudre ? Victoria a quant à elle été arrêtée et accusée de castration et enlèvement. Présentée devant le juge ce mercredi 11 septembre, la justice a alors fixé sa caution à 100 000 dollars.

Ce qu’on aimerait savoir c’est pourquoi un tel geste ? Ni anodin, ni attendu, elle seule pourra donner les raisons de cette violence. En tout cas, la justice attend sûrement sa version – tout autant que nous.

Dans un registre plus joyeux, on vous parlait de cette femme en Inde qui a pu donner la vie à des jumelles et ce à l’âge de 73 ans. Des médecins ont accepté de s’occuper de ce dossier et de lui faire subir une FIV. De quoi donner de l’espoir à toutes celles qui attendent leur tour.

Et vous, qu’est-ce que vous en pensez ?

Défiler vers le haut